Une famille délicieuse
de Willa Marsh

critiqué par Ludmilla, le 4 décembre 2018
(Chaville - 63 ans)


La note:  étoiles
« Je connais un secret »
Deux vieilles dames, deux sœurs, Mina et Nest, vivent dans une grande demeure familiale, loin de tout, sauf de la mer. Nest est handicapée depuis un accident de voiture.
Georgie, la sœur ainée, perd progressivement la tête.
Mina et Nest vont devoir l’héberger pendant quelques semaines en attendant qu’une place se libère dans une maison de retraite. Georgie a toujours aimé révéler les secrets des autres. Connait-elle les secrets de Mina et de Nest ? Les révélera-t-elle ?

Parallèlement, une de leurs nièces, Lyddie, récemment mariée à Liam, un séduisant gérant de bar, s'interroge sur sa vie. Elle se retrouve plus souvent en compagnie de Nemrod, son chien, que de Liam, accaparé par son métier.

Le roman alterne entre le présent et le passé, l’enfance de cette famille de 6 enfants. Je trouve le titre original (The children’s hour) bien meilleur, un titre qui fait référence à l’heure, en fin d’après-midi, où leur mère leur lisait à tous un livre

Un roman 100% british, avec tasse de thé, chiens au caractère bien trempé, que j’ai beaucoup aimé


« Elle a toujours aimé ce sentiment de puissance. Sous-entendre des trucs et angoisser tout le monde. Mais à la fin, c'étaient toujours des choses qu'elle avait imaginées, ou à moitié entendues. »
« Le souci, c'est que lorsqu'on a un secret coupable, ce genre d'attitude peut vous mettre sur les nerfs. Certaines personnes ont été assassinées pour s'être comportées comme Georgie »