Retombées de sombrero
de Richard Brautigan

critiqué par Ludmilla, le 15 novembre 2018
(Chaville - 63 ans)


La note:  étoiles
Un livre de Brautigan, sans aucun doute !
J’ai découvert Brautigan avec Mémoires sauvés du vent » que j’ai trouvé excellent.
« Retombées de sombrero », c’est un livre que je cherchais depuis longtemps et que les éditions Christian Bourgois (qu’elles en soient remerciées) ont republié cette année, avec « Un privé à Babylone ».

Des chapitres très courts, certains sur cette histoire de sombrero qui atterrit entre le maire, son cousin et un chômeur et va avoir des conséquences pour le moins inattendues (mais est-ce vraiment surprenant pour un livre de Brautigan ?) et les autres sur les pensées de l’auteur qui vient d’être quitté par sa petite amie japonaise.

« Un sombrero se détacha du ciel »

« Et il déchira la feuille de papier où était écrit tout ce que présentement vous venez de lire concernant le sombrero »

« Bien sûr l’humoriste américain au cœur brisé n’avait pas la moindre idée de ce qui se tramait parmi les petits bouts de papier déchirés jetés au fond de sa corbeille. Il ignorait en particulier qu’ils avaient maintenant une vie propre et avaient décidé de se passer de ses services. Parce que lui, il passait tout son temps à pleurer la mort de son amour japonais. »