Quand les Anglais livraient le Levant à l'Etat islamique : Or, corruption et politique étrangère britannique de Lina Murr Nehmé

Quand les Anglais livraient le Levant à l'Etat islamique : Or, corruption et politique étrangère britannique de Lina Murr Nehmé

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Joachim, le 15 novembre 2018 (Inscrit le 24 mars 2006, 38 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 196 

14-18 au Levant

Un très bon essai historique qui analyse en détail l'action des Anglais et des Français au Levant (Liban, Syrie, Mésopotamie/Irak, Palestine) de 1840 à nos jours.

Il retrace les mille et un stratagème employés par la diplomatie anglaise pour conserver un accès aisé aux champs pétrolifères. Avec l'appui des tribus arabes du Hejaz, qui agiront contre les Ottomans en échange d'un plan de partage du territoire. Le résultat ? la résurrection d'un califat sous domination arabe et non plus turque; la montée en puissance de la famille Saoud en Arabie; le pourrissement de la situation de la Palestine (dès les années 1930).

Ce livre est très important en raison des documents qu'il propose. On y trouve beaucoup d'informations sur la création des Frères musulmans, sur leur doctrine, leur "inspiration" et leur action. Un essai qui aide à comprendre les rouages actuels des différents conflits qui secouent l'Orient.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Quand les Anglais livraient le Levant à l'État islamique [Texte imprimé], or, corruption et politique étrangère britannique Lina Murr Nehmé
    de Murr Nehmé, Lina
    Salvator
    ISBN : 9782706714115 ; EUR 22,00 ; 10/11/2016 ; 224 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Quand les Anglais livraient le Levant à l'Etat islamique : Or, corruption et politique étrangère britannique

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Quand les Anglais livraient le Levant à l'Etat islamique : Or, corruption et politique étrangère britannique".