Virtuoso Ostinato de Philippe Carrese

Virtuoso Ostinato de Philippe Carrese

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Homo.Libris, le 1 novembre 2018 (Paris, Inscrit le 17 avril 2011, 53 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 505 

Une âme est enfermée dans cette musique.

Le virtuose obstiné.
Volturno Belonore est un patriarche respecté de San Catello, petit bourg de la montagne lombarde. Sous l'œil sévère et acrimonieux de la Mama, il règne sur ses trois fils adolescents, Lucio, Marzio, et Toma, et sur sa deuxième femme Ofelia, à peine plus âgée que les garçons, qui vient de lui donner une fille. San Catello est un petit village comme tant d'autres, avec ses fêtes, ses rivalités, ses joies, ses rancunes.
1911. Marzio a quinze ans. La voiture d'un "Monsieur" de Milan s'embourbe sur la route voisine d'un champ de Volturno. Pendant que les villageois dégagent de mauvaise grâce l'engin, le bourgeois, se voulant affable, révèle la présence de plusieurs minerais précieux dans le champ de Volturno. Une idée fixe germe dans le cerveau de ce dernier : extraire et vendre ces minerais, et devenir riche. Il s’attelle à la tâche, contraignant ses trois fils à un dur et dangereux labeur. Malgré de nombreux déboires, Volturno s'acharne à en perdre la raison, entrainant sa famille dans son délire, et semant la confusion dans le village.
1930. Du désastre issu de l'idée fixe de Volturno, seul Marzio a échappé. Après les combats de la grande guerre, dans les tranchées de la campagne française, il est devenu violoniste concertiste. Son renom grandit dans l'Italie Mussolinienne naissante. Ofelia s'est enfuie, chassée par l'oppression de San Catello. Marzio apprend son lourd secret, auquel il est mêlé. Et, finalement, il croise de nouveau, dans les rues de Milan, le chemin du "Monsieur", l'expert en minerais.
La vie de Marzio a été une suite de choix. A-t-il fait les bons ? D'autres se présentent/se présenteront à lui, seront-ils heureux ?! … "Chi non vuol ascoltare, gli imparerà a propie spece" (qui ne veut croire aux leçons apprendra à ses dépens).

Ce livre est le premier d'une trilogie (cf. "La légende Belonore" sur ce même site).
Philippe Cartese, que je découvre, est un excellent conteur, débordant d'imagination ; son histoire est originale, solide, et intéressante. Le récit est habilement construit, alternant différentes époques, retours en arrière, et, finalement, ouverture sur l'avenir, en points de suspension. Le style est fluide et plaisant, parfois d'une beauté poétique (description du concert à la Scala), et le vocabulaire riche*, saupoudré de mots italiens et expressions lombardes.
Le "Virtuoso ostinato" est un roman de passions et de vie, un chant d'espoir et de détresse, chargé d'émotions de toutes sortes. Un roman dur comme la terre lombarde, mais flamboyant comme ses montagnes.
Un livre à lire.

* on pardonnera à l'auteur quelques erreurs, hélas communes, comme l'emploi de "achalandé" pour "approvisionné", ou "dentition" pour "denture"…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Virtuoso ostinato [Texte imprimé], le virtuose obstiné Philippe Carrese
    de Carrese, Philippe
    Éd. de l'Aube / Regards croisés (La Tour d'Aigues)
    ISBN : 9782815909860 ; EUR 21,00 ; 17/04/2014 ; 396 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Virtuoso Ostinato

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Virtuoso Ostinato".