Bouts d'ficelles
de Olivier Pont

critiqué par Le rat des champs, le 28 octobre 2018
( - 69 ans)


La note:  étoiles
L'odyssée d'un Ulysse de banlieue
Olivier Pont nous avait habitués à une telle qualité avec "Là où le regard ne porte pas" et "Des seins" que j'ai acheté son nouvel album les yeux fermés, malgré l'air sceptique de mon libraire, que j'aurais mieux fait d'écouter. Le charme de ses dessins dans les albums précédents? Disparu. Le scénario? Absent ou plutôt pâle, anémique, mais l'auteur confie dans sa post-face qu'il n'a fait qu'ajouter les idées qui lui passaient par la tête, sans se livrer au travail de construction scénaristique.
Raconter les tribulations nocturnes d'un bon gros garçon roux, ce n'était pas une mauvaise idée, mais alors, il aurait fallu un scénario plus élaboré, non décousu et non une accumulation de péripéties grand-guignolesques, mêlant trois chats, une vieille femme qui meurt, des flics ras de plafond, un concours de sosies, des courses sur les toits de Paris, et j'en oublie.
Un tel album serait déjà inacceptable pour un débutant dans le métier, tellement les lecteurs sont devenus exigeants, à force de lire des albums de grande qualité, mais signé d'un auteur aussi prestigieux qu'Olivier Pont, c'est inexcusable et incompréhensible.