Le sang lié des Ardennes de David Waucquez

Le sang lié des Ardennes de David Waucquez

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Catinus, le 12 octobre 2018 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 68 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 532 

Un roman bien de chez nous

L’action se déroule à Liège et particulièrement dans les quartiers de Ste-Walburge et Ste-Marguerite ainsi qu’à La Roche-en-Ardenne. On trouve à Liège un homme dont on a prélevé le cœur, un autre dont on a prélevé le foie et plus tard, un autre privé d’un rein. Un détective, Simon Vernes, entouré d’une bande d’amis assez farfelus enquête. Une histoire qui tourne autour du don d’organes avec tout ce qui peut aller avec mais pas à ce que vous pensez peut-être, par exemple un trafic monnayé.

Un roman acide, drôle, humoristique, bref bien de chez nous.

L’auteur, David Waucquez, est né en 1974 à Liège. Il est (peut-être encore) préfet des études à l’athénée de Marche-en-Famenne.


Extraits :

* Je gravis quatre à quatre les escaliers de l’immeuble cossu du 21 rue Mont Saint-Martin. Une concierge Cela faisait des lustres que je n’en avais plus rencontrés. Celle-là ressemblait plu à un mercenaire en manque d’émotions fortes qu’à une paisible concierge de quartier.

* La Citadelle de Liège était ceinte d’une mer de verdure. Mais au lieu des noms bucoliques habituels, les bosquets et autres pans de muraille étaient baptisés « clos des Fusillés » ou « impasse de la Liberté », ce qui laissait entrevoir d’assez sombres perspectives aux malades qui arrivaient quotidiennement pour y chercher un apaisement à leurs soucis physiques et psychologiques.

* La rigidité cadavérique intervient de 12 à 24 heures après le décès. Ensuite, le corps devient flasque

* La ville de La Roche fut, au cours des temps, plus souvent prise qu’une jeune catin des quartiers chauds d’une ville portuaire.

* Berthe Miller habitait avec ses parents un petit pavillon de banlieue du quartier Sainte-Marguerite. Contrairement à ce que le nom du quartier évoquait, peu de fleurs égayaient les alentours. Une boucherie hallal, une épicerie italienne, une banque hollandaise, que du cosmopolite. Agatha Piedboeuf songea que ces habitants à loyer modéré se ressemblaient furieusement alors que les habitants étaient probablement tous si différents.

* - Toi problème avec femmes ?
- Houlà, on frôle le pléonasme. Il a quel genre de problème ?
- Lui, problème dans pantalon.
(…)
Elle lui tendit une statuette du susdit Ganesh, assis en tailleur avec sa trompe énorme :
- Ganesh séduire femmes avec sa trompe. Si toi achètes Ganesh, toi fini problèmes avec femmes.

Message de la modération : édition à compte d’auteur ou à compte d'éditeur "à souscriptions" (achat de livres par l’auteur)

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le sang lié des Ardennes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le sang lié des Ardennes".