Modèle vivant de Joann Sfar

Modèle vivant de Joann Sfar

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Veneziano, le 9 octobre 2018 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 41 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 849 

Des écoles d'art, de leurs élèves et modèles

Joann Sfar se translate comme professeur de bande dessinée aux Beaux arts de Paris. La directrice, sur mission de la ministre, souhaite oeuvrer pour l'égalité entre femmes et hommes dans la représentation artistique et dans les relations au sein de l'institution. Toute une émulation intellectuelle est mise en place à ce sujet, à laquelle est mêlée une seconde, non moins complexe, le traitement des modèles, la lassitude des femmes qui posent. Elles sont mises à mal par les voyeurs qui s'incrustent aux cours de ce qui est dénommé "morphologie", les indésirables étant peu à peu exclus de ces formations.
Une réflexion est alors née de la relations entre artiste et modèle, en art mais aussi en littérature, car le protagoniste, fort proche de l'auteur, est mis en cause par une élève dont le portrait est dressé dans un livre et dont elle se sent profondément vexée, l'enseignant risquant une sanction disciplinaire, de surcroît vu le contexte. La trame du roman est donc empreinte du mouvement de demande de respect envers les femmes, particulièrement dans l'art, de ses caractères positifs comme de ses effets pervers. La liberté d'expression reste le principe, mais ne peut pas aller trop loin, et ne peut pas violer la vie privée des personnes que côtoie l'artiste, sur le fondement de l'article 9 du Code civil.
Le livre opère un long flash-back, commençant par l'argumentaire prouvant que l'intimité de l'élève n'est pas atteinte, pour reconstituer l'histoire de ce prof de bande dessinée dans la prestigieuse école de la rue Bonaparte et en finir avec la notification des démarches disciplinaires de l'élève par la directrice de l'école. Il constitue l'occasion de réfléchir sur les conditions et les objectifs de la création, des éléments fondateurs, de l'essence de l'oeuvre d'art, du phénomène de représentation. Le ton s'avère ironique, acerbe, tout en restant bon enfant, ludique et pédagogique. L'ensemble m'est apparu intéressant et riche, bien plus que ce que peut faire oublier, lors d'une lecture un peu rapide, un propos souvent humoristique et presque badin. Je le recommande.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Modèle vivant

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Modèle vivant".