C'est l'histoire d'un mot...
de Jean-Loup Chiflet

critiqué par Catinus, le 26 septembre 2018
(Liège - 68 ans)


La note:  étoiles
Amusant et instructif !
Et si les mots étaient de vrais personnages animés avec des émotions, une âme, un caractère. Sous la forme d’une fausse interview, Jean-Loup Chiflet nous fait découvrir les particularités de toute une foule de mots. Une source d’abondance où viennent s’ébattre ceux qui aiment mettre en évidence les espiègleries de la langue française et en confectionner des articles que l’on retrouve régulièrement, par exemple, sur internet.

Très amusant !


Extraits :


- On connait l’histoire de mademoiselle « Pénitence », cette vieille fille très croyante, mortifiée de se trouver juste après « Pénis », membre actif, certes, mais pas de la même paroisse.

- Les asiles de mots aliénés existent bien, je les ai visités, et rien n’est plus pathétique que d’y croiser des homophones : Scène, Cène, Seine, Saine ou Chair, Chers, Cher, Chaire, errant dans les couloirs, hébétés, ne sachant plus qui ils sont ni où ils habitent !

- D’ailleurs, puis-je me permettre de vous conseiller des palindromes plus originaux que Léon ou Roma ; des phrases entières à lire indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche, et qui gardent le même sens. Comme « élu par cette crapule ».

- De Racine : « Ah si je voulais je pourrais vous dire … mais je préfère me taire ».

- De Pierre Desproges : « Après avoir sauté sa belle-sœur et le repas de midi, Le Petit Prince reprit ses esprits et une banane ».

- Sliposuccion : défaut de certains slips ou maillots qui rentrent systématiquement dans la raie des fesses.

- Testiculation : Geste furtif et répété de certains hommes qui éprouvent le besoin obsessionnel de vérifier la présence de leurs attributs sexuels.