Les chiots de Mario Vargas Llosa

Les chiots de Mario Vargas Llosa
( Los cachorros)

Catégorie(s) : Littérature => Sud-américaine

Critiqué par Jules, le 7 juin 2004 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 74 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (46 076ème position).
Visites : 2 981  (depuis Novembre 2007)

Une histoire de gamins qui tourne mal

J’ai aimé « Les cahiers de don Rigoberto » et « Eloge de la marâtre » écrit par cet auteur. Aussi, ai-je acheté ce petit Folio contenant cette nouvelle.

Cuéllar est un petit garçon très doué en classe mais sans être lèche-bottes. Aussi est-il fort apprécié par ses petits copains de classe et il est bien intégré dans un groupe composé de Ouistiti, Marlou, Fufu, Lalo etc. Tous ces gamins se livrent avec entrain aux jeux de leur âge tout en étant surveillés, surtout pour Cuéllar, par leurs parents qui désirent les voir réussir dans la vie. L’histoire se passe au Pérou.

Voilà qu’un jour un drame terrible secoue tout le groupe et marquera surtout Cuéllar pour toute la vie. Le chien de l’école, un Danois, fonce sur Cuéllar qui est dans les toilettes et l’attaque sauvagement. Il va le mordre au sexe et l’enfant en restera mutilé !…

Quelques temps plus tard, voilà les plus grands de l’école qui le surnomme « petit zizi » et cela va lui coller… Il grandit mais étudie nettement moins bien. Ses parents cèdent à ses caprices et il est très gâté. Cuéllar, adolescent puis jeune homme, au lieu de courir les filles préfère marcher sur les vagues, chose pour laquelle il est très doué ! Ses amis ont tous des petites amies et lui, aussi beau soit-il, n’en veut pas… La suite est à découvrir dans le livre.

Cette nouvelle n’est vraiment pas mal, mais je lui ferais un grand reproche : l’art de la nouvelle suppose une certaine concision et ce n’est pas tout à fait le cas ici.
L’auteur doit quand-même se douter que nous comprenons les raisons de Cuéllar quand il ne veut pas avoir de petite amie ! J’estime donc qu’il s’étend beaucoup trop longtemps sur ses refus. Pense-t-il le lecteur idiot ? A mon avis cela fait au moins une bonne quinzaine de pages de trop…

Je ne vais donc pas me battre pour conseiller cette lecture…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un tic d’écriture lassant

4 étoiles

Critique de Alma (, Inscrite le 22 novembre 2006, - ans) - 19 décembre 2010

Longue nouvelle ? bref roman ? ou esquisse d’un futur roman ?
LES CHIOTS appartient à un genre difficilement définissable .

Même si l’observation de la vie de cette bande d’amis et de leur apprentissage amoureux, de la jeunesse à l’âge adulte est intéressante , j’ai été agacée par le procédé d’écriture récurrent de Vargas Llosa consistant à désigner alternativement par NOUS et par ILS la bande d’amis à laquelle le narrateur appartient, passant ainsi d’un point de vue interne à un point de vue externe . Le procédé est agréable quand il se produit à quelques reprises dans le courant d’un récit qu’il enrichit alors, mais quand il est utilisé systématiquement au sein de toutes les phrases , il devient , pour moi, un tic d’écriture lassant .

C'est la première fois que je sors déçue de la lecture d'un ouvrage -mais mineur, me semble-t-il- de Vargas LLosa .....

triste sort

6 étoiles

Critique de Lecktése (, Inscrite le 5 avril 2006, 46 ans) - 12 juin 2006

Alors que tout le destinait à avoir une vie tranquille , insouciante et heureuse , de par son intelligence ( élève très doué) et sa situation sociale ( parents très riches) , Cuellar est confronté à ce triste accident et voit sa vie dégringoler !
Vargas LLosa insiste en effet sur la progressive déchéance de ce personnage ; de ses brusques changements de caractère à ses petits délits , en passant par sa maladresse avec les filles et ses défis sportifs ...
C'est l'histoire d'une mutilation mal prise en charge !
le style d'écriture me plaît bien car il retranscrit le parler de la bande des garçonnets
belle histoire .

L'exclusion

4 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 50 ans) - 15 janvier 2005

La critique de Jules est très juste. Il est inutile d’en rajouter plus pour une petite nouvelle de 83 pages. Mon plus grand reproche va à cette écriture bizarre, des phrases mutilées et interrompues par des morceaux de dialogue. On se perd et le récit en souffre.

Forums: Les chiots

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les chiots".