Journal des canyons de Arnaud Devillard

Journal des canyons de Arnaud Devillard

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Voyages et géographie

Critiqué par Lejak, le 15 septembre 2018 (Metz, Inscrit le 24 septembre 2007, 43 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 166 

Vous en rêviez ? Les américains l'ont transformé en cauchemar

Qui n' a jamais rêvé de se pencher au-dessus du Grand Canyon ou de parcourir Monument Vallée ? Ces lieux magiques sont imprimés dans la mémoire collective grâce aux westerns spaghettis notamment.
Arnaud DEVILLARD décide un jour de franchir le pas et se lance avec sa femme dans l’élaboration d'un grand voyage dans l'Ouest américain pour visiter les parcs nationaux. La tête remplie d'images rêvées, fantasmées, le choc avec la réalité des infrastructures américaines vont lui donner l'idée de partager son aventure avec le plus grand nombre.
Avec l'humour qu'on lui connait (Cf. Laurel Canyon), Arnaud DEVILLARD partage avec nous son récit de voyage construit chronologiquement au fur et à mesure des étapes constituées par la visite des parcs. Avec sa femme, ils découvrent la gestion des parcs par l'état américain, mais aussi par les Indiens lorsque ces derniers en sont les heureux propriétaires. Tout est fait pour accueillir le plus grand nombre. A la base, il s'agit de faciliter l'accès à ces merveilles de la nature pour l'américain moyen. Cela tourne vite au cash machine avec sa mélopée de fast-foods, motels, casinos et autres temples de la consommation de masse.
Arnaud DEVILLARD a grandi avec l'oeuvre d'Edward ABBEY. Le parallèle est vite trouvé avec la lutte intellectuelle de Abbey face à l'exploitation des réserves naturelles. Comme rancher, ce dernier a vécu la mise en oeuvre de ce système, notamment la mise en eau du lac Powell et la dégradation définitive du Glen Canyon. Arnaud DEVILLARD fait fréquemment référence à Abbey et imagine l'auteur du "Gang de la clef à molette" devant ce spectacle édifiant. Mais il nous décrit tout ce capharnaüm avec un recul emprunt de beaucoup d'humour, ce qui permet d'éviter un ouvrage de plus, donneur de leçons ou alarmiste.
Néanmoins, ce livre permet à tous ceux qui idéalisent les parcs nationaux américains (comme moi avant sa lecture) de tomber de (trop) haut. Je saurai à quoi m'attendre et serai moins surpris (déçu?). Il s'agit quasiment d'un guide indispensable à toute visite dans l'Ouest américain....
L'auteur dispense également de ci de là diverses anecdotes, notamment musicales, puisque qu'il s'agit de l'une de ses passions, mais aussi historiques, environnementales, etc. ...
Au final, je vois cet ouvrage comme un guide pratique. A l'usage, les expériences successives que constituent chaque visite s'accumulent et se ressemblent. En quelques mots : une oeuvre d'utilité divertissante.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Journal des canyons

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Journal des canyons".