Les talons rouges
de Antoine de Baecque

critiqué par Lolita, le 8 septembre 2018
(Bormes les mimosas - 33 ans)


La note:  étoiles
Lignée de vampires au sein de la Révolution Française
Nous sommes en 1789, à l'aube de la Révolution Française. Les Villemort sont une lignée d'aristocrates, soudés et unis par le sang. Car ces "talons rouges" sont des vampires. Deux d'entre eux, William et Louis Villemort décident de renoncer au sang pour se fondre dans la communauté et se précipiter dans l'action révolutionnaire.

Antoine de Baecque, historien de formation, nous propose une réécriture de l'histoire de la Révolution française, en faisant de ses protagonistes une lignée de vampires.

Si l'enchaînement des évènements historiques est assez intéressant, en revanche, le point central de l'intrigue, à savoir le devenir de cette famille vampirique au sein de ce contexte historique peine vraiment.

Ce roman, qui avait vivement suscité ma curiosité, pour son côté historico-fantastique, se révèle bien trop inégal dans ses deux parties, pour m'avoir définitivement convaincue.