Il y a cent ans ... 1877 au jour le jour de Evelyne de Quatrebarbes

Il y a cent ans ... 1877 au jour le jour de Evelyne de Quatrebarbes

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Catinus, le 21 août 2018 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 67 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 410 

Délicieux !

En 1977, la Liégeoise Evelyne de Quatrebarbes se mit à éplucher le journal « La Meuse » de l’année 1987. Elle ne s’est pas uniquement attardée à ce qui s’était passé cette année-là à Liège mais bien dans le monde.
Je dois beaucoup à Evelyne de Quatrebarbes, car, il y a une dizaine d’années, en lisant un autre livre d’elle : « Promenades dans le passé wallon », je me suis dit : « Voilà une idée qu’elle est bonne ! ». Et c’est ainsi que je suis devenu rat de bibliothèque.
A signaler que la préface est de Marie Delcourt, une autre Liégeoise.

Extraits :

- Le 18 février 1877. Il y a six mois, on a procédé à Paris à une transfusion de sang le nommé sur Jean Scipion qui dépérissait. Ne trouvant pas de donneur, on injecta du sang de mouton au malade, qui se rétablit rapidement. Cependant, depuis lors, Scipion bêle à chaque instant, et manifeste une frayeur épouvantable quand il passe devant un étal de boucher. L’Académie de Médecine examine son cas.

- Mars 1877. Albert d’Otreppe de Bouvette ! Aussi loin que je me rapporte ma mémoire, il me semble que je l’ai toujours connu centenaire, mais il y avait toujours une perpétuelle jeunesse dans ses petites brochures jaunes, vertes ou bleues qui, sous le titre modeste de « Tablettes », apportaient chaque mois à ses concitoyens ses réflexions humoristiques. Il venait souvent à Bruxelles et distribuait lui-même ses opuscules aux journalistes leur faisant entendre qu’une petite mention de sa prose lui ferait bien plaisir. Je crois qu’on ne le lisait guère, mais on promettait toujours, et le centenaire s’en allait satisfait, promettant de son côté, une nouvelle brochure qu’il ne manquait jamais d’apporter.

- 8 août 1877. A Gand, il y a dans la prison cellulaire une soixantaine d’enfants au moins âgés de six à quinze ans qui sont détenus pour divers motifs. Cette marmaille a pour occupation principale la confection de boites à allumettes et autres travaux du même genre.

- Octobre 1877. A Liège, les urinoirs monumentaux en fonte, à plusieurs compartiments, commencent à être placés.

- Novembre 1877. Les salaires des houilleurs liégeois sont actuellement de 60 à 70 frs par quinzaine contre 100 à 140 il y a deux ans.

- Juin 1877. « Les Cocottes, journal des grues » imprimé sur papier vert a fait son apparition à Paris. Mais ils sera probablement saisi.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Il y a cent ans ... 1877 au jour le jour

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Il y a cent ans ... 1877 au jour le jour".