Black Butler, tome 13
de Yana Toboso

critiqué par Koolasuchus, le 18 août 2018
(Laon - 29 ans)


La note:  étoiles
Le majordome frappe à mains nues
Toujours à bord du Campania en train de combattre des hordes de morts-vivants affamés, Ciel et Sebastian arrivent enfin à reconstituer les pièces du puzzle et à comprendre le pourquoi du comment de toute cette histoire. Cela ne signifie pas pour autant qu'il en ont terminé car aux zombies et au naufrage s'ajoute maintenant un troisième danger, encore plus grand et qui risque de donner beaucoup de fil à retordre à notre majordome préféré.

Alors que le tome précédent était tourné vers l'action, ici c'est l'intrigue qui avance, même si il y a quelques bons passages assez dynamiques. Nous avons donc droit à la vérité sur comment les morts ont pu revenir à la vie et surtout pourquoi. Ces révélations sont forts surprenantes et l'on va de surprises en surprises car le contenu est assez dense et c'est un vrai plaisir de voir cet arc prendre un tournant assez inattendu. De plus nous avons également le droit à deux flash-back permettant d'approfondir l'histoire personnelle de plusieurs personnages. Le premier est consacré à Elizabeth, la fiancée de Ciel toujours enjouée, mignonne et un peu naïve et l'on se rend compte qu'elle est bien plus que cela ce qui lui donne ainsi plus d'épaisseur. Le second quant à lui était très attendu car il se consacre au début de la relation entre Ciel et Sebastian car l'on ne savait pas encore grand chose dessus.

Nous avons donc droit ici à un très bon tome qui enchaîne surprises, révélations et retournements de situation tout en nous maintenant dans un suspense quasi-perpétuel et qui ne manque pas d'humour non plus. J'ai donc pris beaucoup de plaisir à lire ce volume et la dernière page est arrivée beaucoup trop vite, comme souvent.