Giotto, La Chapelle des Scrovegni à Padoue
de Anna Maria Spiazzi

critiqué par Veneziano, le 15 août 2018
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
Une série de fresques bibliques
Cette chapelle de Padoue a été conçue par des seigneurs locaux par un même peintre. Elle est conçue par une série de fresques sur fond bleu qui en tapissent les murs, pour retracer les grands événements bibliques, de la vie de Joseph à la mort du Christ. Elle comprend également une voûte bleue étoilée, qui évoque la symbolique mariale et le tombeau d'Emilio Scrovegni.
Ce guide synthétique retrace tout d'abord les éléments biographiques de Giotto, connus de manière certaine ou hypothétique, pour présenter dans son développement chaque tableau mural de la fresque, des paragraphes étant consacrés à chacun des plus importants. Cela permet de réviser son histoire religieuse et tous ses symboles.
Artistiquement, les perspectives, raccourcis, notamment par les profils pour tenir compte de la configuration générale du lieu, ont constitué une conception innovante dans l'art pictural du XIVème siècle. Et décorer toute une chapelle relève de l'exploit, ce que renouvellera Michel-Ange pour la Sixtine à Rome.

Ce petit livre s'avère tout aussi instructif que beau. Il est agréable et enrichit par sa lecture.