Les romans de la Renaissance de Alexandre Dumas

Les romans de la Renaissance de Alexandre Dumas

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Killeur.extreme, le 8 août 2018 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 37 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 965 

Le miroir de "la Trilogie des Valois"

Présentation de l'éditeur : Ce volume réunit trois romans signés Alexandre Dumas : Ascanio, Les Deux Diane, L'Horoscope, dont l'action se déroule respectivement sous François Ier, Henri II et François II. Ils forment le pendant mal connu mais nécessaire de la célèbre trilogie qui met en scène la fin des Valois, composée de La Reine Margot, La Dame de Monsoreau et Les Quarante-Cinq et également disponible dans la présente collection.
Dumas fait partager ici au lecteur sa fascination pour la Renaissance, cette époque où " toutes les sensations étaient franches ", comme l'écrivait André Maurois, et " se traduisaient franchement, la joie par le rire, la douleur par les larmes ". C'est d'abord cette extraordinaire vigueur du jeune XVIe siècle qu'on retrouve chez Benvenuto Cellini, l'orfèvre et sculpteur florentin d'Ascanio, ou le chevalier par excellence qu'est Gabriel de Montgommery dans Les Deux Diane. Ce côté lumineux possède sa contrepartie sombre : les guerres de Religion. Les deux faces extrêmes d'un univers où se côtoient raffinement et sauvagerie, dépravation et courage, beauté surhumaine et monstrueuse laideur.
Cette édition permet de lever un coin du voile recouvrant la paternité des oeuvres publiées sous le nom de Dumas et écrites en collaboration (pour Ascanio et Les Deux Diane, le prête-plume n'est pas l'habituel Auguste Maquet, mais Paul Meurice). Quelques chapitres du manuscrit d'Ascanio sont reproduits en annexe : un document essentiel pour mesurer la part de l'auteur dans les romans issus de son atelier fictionnel.
Mais surtout, comme toujours, ce Dumas se dévore.


Comme le dit la présentation, ce n'est pas Auguste Maquet qui collabore avec Dumas sur ces trois romans, celui-ci collaborera à ce qui est appelé "la Trilogie des Valois" ("la Reine Margot, "la Dame de Monsoreau"et les "Quarante-cinq"), mais Paul Meurisse, et "les deux Diane" serait entièrement de la plume de Meurice et Alexandre Dumas n'aurait "que prêté son nom" plus vendeur, c'est en tout cas ce que laisse à penser le billet de Dumas à Meurice qui l'autorise à porter ce roman sur scène, si Claude Schopp qui signe le dossier, comme pour beaucoup de rééditions des romans de Dumas, prend ce billet au premier degré (c'est Meurice qui a écrit "Les deux Diane" et Dumas s'est contenté de le signer, Dumas l'a déjà fait "Ivanhoé", "Robin des Bois", il a aussi écrit des livres signé par d'autres "La Vendée et Madame (voir ma critique sur le site) "Bathilde" première pièce d'Auguste Maquet ; un partout La balle au centre) cependant Schopp ne peut s'empêcher de s'interroger sur ce billet, seule preuve où Dumas admet qu'il n'est pas l'auteur des "Deux Diane" et plus encore qu'il n'a pas participé à la rédaction, pourquoi si Dumas n'a "que" signé le roman, pourquoi Meurice aurait besoin de son autorisation pour l'adapter à la scène?

J'ai lu ce volume il y a quelque temps et je ne me souviens pas de l'intégralité de l'intrigue de chacun de ces romans c'est pourquoi les brefs résumés que j'en fais ci-dessous se basent plus sur ma mémoire que sur la véritable intrigue, j'ai encore un souvenir précis de mon appréciation c'est pour ça que je publie cet avis aujourd'hui :

"Ascanio" 5 étoiles : Ascanio, apprenti du célèbre joaillier Bevenuto Cellini, est amoureux de la fille d'un des protégé de favorite du Roi François Ier qui est jalouse de l'influence du Joaillier sur le roi, on apprend que Cellini aussi est amoureux de la fille de ce noble, mais quand il découvrira que l'amour des deux jeunes gens est sincère, il se mettra à leurs service pour que leur amour, séparé par les différences de classes, puisse être vécue au grand jour, mais la favorite est prête à tout pour conserver son influence sur le roi... C'est le roman qui se rapproche le plus des autres romans de Dumas, on y retrouve ses thèmes habituel, ses héros habituels, son humour bref tout ce qui a fait son succès dans ses romans les plus connus.

"Les deux Diane" entre 2.5 et 3 étoiles : La première Diane c'est Diane de Poitiers favorite du roi Henri II et la deuxième Diane, comme souvent dans ce genre de récit, est la fille illégitime elle aime et est aimée par Gabriel de Montgommery noble, mais le roi ne veut pas de ce mariage surtout que Diane et lui pourraient être frère et soeur... C'est le roman que j'aime le moins, il y a clairement un problème de rythme, pendant des chapitres l'action nous tient en haleine et d'autres passages tirent en longueur, est-ce qu'on peut dire à la lecture du livre si Dumas y a participé ou pas, honnêtement c'est difficile à dire car Meurice a collaboré plusieurs fois, comme Maquet, avec Dumas et à force a pu reproduire sa manière d'écrire, en tout cas j'ai ressenti la même chose qu'en lisant les romans signé Auguste Maquet (voir mes critiques sur le site) ce se sont de bons romans historiques d'aventures mais il n'y a pas ce je ne sais quoi qui fait que quand je lis un Dumas je jubile à cause d'un échange, d'une scène ou d'une réplique et même les romans de Dumas qui m'ont un peu déçu, je les trouve meilleurs que ceux de Maquet ou que celui-ci.

"L'horoscope" 5 étoiles : ce dernier roman du volume est un roman inachevé mais il fait la transition chronologique avec la "Reine Margot" puisqu'il se passe sous le règne de François II dont le règne sera bref, je ne me souviens pas vraiment de l'intrigue, il y a un prologue avec des personnages qui se font dire leurs horoscopes et on sent qu' il y aura une suite qui malheureusement ne sera pas écrite, mais si je mets 5 étoiles c'est que la partie publiée, et apparemment Dumas n'avait pas de collaborateur pour ce roman, est vraiment excellente et là pour le coup je jubilais, on avait de la vengeance, de l'amour une amitié comme seul sait les écrire Dumas, dommage que ça soit un texte inachevé, mais je devrais le relire.

Voilà mon avis sur ce volume et ces trois romans moins connus mais qui méritent quand même d’être découverts.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les romans de la Renaissance [Texte imprimé] Alexandre Dumas édition établie par Claude Schopp
    de Dumas, Alexandre Schopp, Claude (Editeur scientifique)
    R. Laffont / Bouquins (Paris)
    ISBN : 9782221125427 ; EUR 32,00 ; 15/11/2012 ; 1376 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les romans de la Renaissance

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les romans de la Renaissance".