Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Alapage, le 15 juin 2018 (Inscrite le 7 février 2017, 46 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 174ème position).
Visites : 1 680 

Petit coup de coeur...

Extrait : J’ai traversé la cité en la regardant s’animer. Le matin, ça sent l’espoir. C’est peut-être le jour où tout va changer. Une rencontre. Une idée. Une solution. Un départ.

Il était plus que temps qu'Anna décide de lâcher prise et qu'elle laisse la lumière entrer dans sa vie. Après plusieurs années à vivre seule avec ses deux filles, la perte de son emploi lui aura permis de prendre l'une des décisions les plus brillantes de sa vie soit celle de partir en camping-car.

Leur destination? Aller voir les aurores boréales. Pourquoi? Pour rallumer les étoiles qui se sont éteintes dans leur vie; pour essayer de démontrer à ses filles combien elles sont exceptionnelles et combien elle les aime. Également pour renouer les liens qui se sont brisés au fil des dernières années, depuis qu'elle a quitté leur père et qu'elle travaille trop afin de payer les factures.

Pour parvenir à rallumer les étoiles, il faudra peut-être que certains secrets du passé sortent de leur tanière, qu'ils remontent à la surface. Pour Chloé, dix-sept ans et bien campée dans son rôle d'adolescente, ce voyage ne lui plait pas du tout, et ce, malgré qu'elle rêve de voyager. Pour Lily, qui n'a que douze ans, elle croit que sa mère est devenue complètement dingue. Les deux sœurs essayeront de lui faire changer d'idée, de l'obliger à rebrousser chemin!

Un voyage entre mère et filles... gageons qu'il y aura des disputes, des crises, des larmes, mais aussi des moments de joie, de bonheur et d'amour. Croyez-vous qu'ils vont réussir à rallumer les étoiles dans le ciel de leur vie?

Extrait : Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. Ne sois pas triste aujourd’hui, car ce qui t’arrive est peut-être un grand bonheur.

Virginie Grimaldi est une auteure que l'on voit fréquemment sur la blogosphère. Depuis des mois que j'avais hâte de lire un de ses romans! Et maintenant que c'est fait, que j'ai lu ce roman, je peux vous assurer que sa réputation d'auteure de talent n'est pas surfaite!

J'ai vraiment apprécié la personnalité de chacun de ses personnages. Anna, cette mère qui a eu un passé difficile et qui aime ses filles d'un amour incommensurable. Chloé avec son hypersensibilité et Lily avec sa différence et son humour rafraîchissant.

Le fait que l'auteure alterne ses chapitres, entre ces trois personnages, nous permet d'avoir une triple vision sur les événements, mais également de bien saisir les émotions qu'elles ressentent. Nous partageons les pensées d'Anna, le blogue de Chloé et le journal intime de Lily. Nous avons donc la chance de voir évoluer leur relation et nous ne pouvons faire autrement que de s'attacher à elles. Même Chloé avec ses émotions intenses et ses crises souvent démesurées, nous ressentons notre cœur bondir face à ce vide qu'elle ressent. Et que dire de Lily? Elle m'a fait tellement rire, mais en même temps, nous sentons une grande lucidité, une certaine sagesse derrière son humour. Elle est tout simplement adorable.

La plume de Virginie Grimaldi est fluide et parfaitement juste. Impossible de ne pas ressentir un peu de tristesse à la lecture de certains passages du récit. Tandis qu'à d'autres, j'aurais bien aimé me glisser sous la couette avec elles pour regarder les étoiles dans le ciel. Nous ressentons cette complicité qui se crée à mesure que les jours passent. J'ai tout à coup le goût de partir moi aussi!

Le message de l'auteure est bien délivré et nous atteint en plein cœur. Définitivement, je viens de découvrir une excellente auteure et je ressors de ce récit avec le goût de me procurer ses autres bouquins!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Se lit bien

7 étoiles

Critique de Ournina (, Inscrite le 3 mai 2014, 37 ans) - 18 février 2019

Ce livre se lit avec plaisir. Facile à lire et drôle, en même temps émouvant. La diversité des personnages fait que l'on s'y identifie et ça nous plonge au cœur du voyage. Les thématiques abordées suscitent la réflexion même si c'est parfois facile, un peu trop évident.
Ça reste un bon livre pour passer un bon moment et se sentir léger.

Dévoré!

9 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 47 ans) - 2 janvier 2019

La lecture du roman est fluide, cela se lit d'une traite ou presque, je l'ai dévoré en deux jours. Mis à part le fait que ce livre m'a rappelé mon voyage en Scandinavie, c'est une lecture très agréable et riche en émotions, malgré quelques passages un peu faciles. J'ai bien aimé la narration à trois voix, avec la naïveté de la petite dernière, qui n'est pas si naïve que ça en fait. Une bien belle découverte pour commencer l'année 2019!

"Il est grand temps de rallumer les étoiles" de Virginie Grimaldi : ...and I'm feelin' good

7 étoiles

Critique de Lettres it be (, Inscrit le 7 mai 2017, 25 ans) - 24 juin 2018

Alors que Guillaume Musso et Marc Lévy font un retour tonitruant dans les librairies, un autre poids lourd de l’édition s’impose en tête des meilleures ventes de ces dernières semaines. Son nom ? Virginie Grimaldi, de toute évidence ! L’auteure revient avec Il est grand temps de rallumer les étoiles publié chez Fayard, l’épopée folle d’une mère qui court tout droit vers le plus beau des précipices. Lettres it be a découvert ce nouveau roman et vous en dit quelques mots.

# La bande-annonce

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

# L’avis de Lettres it be

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Tu comprendras quand tu seras plus grande, Le premier jour du reste de ta vie… Virginie Grimaldi enchaîne les succès, et ces perles littéraires lui vont plutôt bien. Celle qui a commencé en 2009 avec un blog qui n’est pas passé inaperçu, celle qui fut lauréate du Prix E-crire Auféminin en 2014 pour une nouvelle (La peinture sur la bouche), celle-là même revient en librairie avec une aventure entre mère et filles.

Le schéma est très vite posé : Anna est une maman de 37 ans qui n’a pas su voir ses filles entrer de plein pied dans la vie la faute à son investissement professionnel et à un papa aux abonnés absents, Chloé, 17 ans, la plus grande des deux filles et Lily, 12 ans, la petite sœur. Pleine de remords, la maman envisage de changer radicalement sa vie, et emporter tout le monde dans son tourbillon. Vraiment tout le monde ! De l’oppression professionnelle aux mises en garde maternelles en passant par les accusations de folie de l’ex-mari, tout semble contrarier les projets d’Anna. Et pourtant, sûre d’elle, poussée par une profonde envie d’ailleurs, elle n’en aura cure. S’ensuit un périple à travers l’Europe entière, contre vents et marées, qui n’est pas sans rappeler bien des romans du genre (le dernier en date, Un éléphant, ça danse énormément d’Arto Paasilinna).

Malgré une histoire lumineuse, pétillante et sucrée, Virginie Grimaldi ne s’épargne pas quelques lieux communs, quelques petites facilités éparpillées çà et là. La lecture n’est pas à la complexité, certes, mais la figure paternelle manque peut-être de profondeur. Le papa, parlons-en… Sa fille a repris son prénom pour nommer son rat (« lui qui a quitté le navire »), il n’est dans ce livre que l’affreux tyran domestique, ultime goutte d’eau qui fait déborder Anna et la pousse au départ. C’est un détail, et Il est grand temps de rallumer les étoiles ne pâtit jamais de cela, gardant un plaisir de lecture recherché et assumé de part en part.

Sur le fond, Lettres it be vous a livré son avis. Sur la forme, le récit alterne les narrations passant des exaspérations lumineuses de la maman aux passages du journal intime de la petite Lily. Une narration originale, ténue et qui tient plutôt bien le fil du récit. Toujours est-il que ce roman confirme le talent en la matière de Virginie Grimaldi. L’auteure continue de briller avec un roman résolument happy et lumineux, bien dans l’ère du temps et tout en évitant les trop grandes facilités du genre.

Forums: Il est grand temps de rallumer les étoiles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Il est grand temps de rallumer les étoiles".