Shinrin Yoku - L'art et la science du bain de forêt - Comment la forêt nous soigne
de Li Qing

critiqué par Colen8, le 11 juin 2018
( - 77 ans)


La note:  étoiles
Joindre l’utile à l’agréable
Se promener en forêt, sentir la brise qui agite le feuillage, voir les palettes de couleurs à travers la lumière tamisée du sous-bois, être attentif au chant des oiseaux, humer les effluves de la végétation, voilà la plus simple des recettes pour se ressourcer. Si l’on en veut plus le marché du bien-être s’enrichit d’une offre validée par les chercheurs japonais. Il s’agit de cures d’immersion dites de sylvothérapie qui procurent tous les bénéfices des cures en général pour réparer les atteintes à la santé de la vie professionnelle en milieu urbain : stress, fatigue, dépression, baisse des défenses immunitaires, troubles du sommeil, tous facteurs à l’origine d’une morbidité accrue. Si l’on vit loin des bois on se contentera des parcs, des jardins publics ou privés, des avenues plantées d’arbres en ville, de balcons végétalisés, de plantes d’appartement. En complément ou à défaut d’autres formules existent pour tirer profit des bienfaits forestiers, telles les huiles essentielles à diffuser chez soi. Une mise en page esthétique agrémentée de superbes photos à presque toutes les pages ne peut qu’inciter à suivre les conseils prodigués dans cet ouvrage.