Excalibur - Chroniques 05 - Morgane
de Jean-Luc Istin (Scénario), Alain Brion (Dessin)

critiqué par Vince92, le 26 août 2018
(Zürich - 41 ans)


La note:  étoiles
Lutte finale
Cinquième et dernier tome de cette très bonne série ayant pour cadre l'univers arthurien. J'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que j'en pensais ...le dernier tome est également très intéressant, même s'il se situe à mon avis un ton en dessous du reste de la série.
Il semble que les auteurs, Istin au scénario et Brion au dessin ont précipité la conclusion de l'histoire. Il y a beaucoup d'événements dans ce tome et on est un peu déboussolé par la profusion d'informations... sans doute que cette fin aurait mérité un sixième tome afin de développer à loisir la trame de cette histoire alternative aux traditionnels récits issus de la légende arthurienne. Les forces de la chrétienté sont en passe de déferler sur Avallon sous la direction du cruel Natre habité par l'esprit de Cernunnos, c'est compter sans les pouvoirs magiques de Merlin et de Viviane qui parviennent à enrayer cette issue fatale aux mondes de l'ancienne Bretagne. Mais eux-même vont être débordés par Morgane, initiée aux arts magiques et du combat et sous qui la réunion des tribus bretonnes et pictes s'effectuera.
Manifestement, la vague féministe qui touche la BD (comme d'autres pans de la société) a encore frappé et ce tome fait la place belle aux personnages féminins dans cette série, un peu à la manière des romans de Marion Zimmer Bradley. Les femmes jouent le premier rôle et dictent le destin des mondes mythiques de la Bretagne post-romaine. On ne s'en plaint pas, ce tome, toujours servi par le dessin très léché d'Alain Brion qui crée peu mais bien, conclut de manière assez convaincante et originale une très bonne série.