Le troisième oeil, Tome 1 : Le sommeil empoisonné de Didier Tronchet (Scénario), Baron Brumaire (Dessin)

Le troisième oeil, Tome 1 : Le sommeil empoisonné de Didier Tronchet (Scénario), Baron Brumaire (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Blue Boy, le 9 juin 2018 (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 837 

Visions d'aventure

Violine, une ado dotée d’un formidable pouvoir, celui de lire dans les pensées en scrutant les yeux des gens, doit aider un jeune réfugié en danger de mort. Mutique, Tsampa vit dans un état de terreur permanent, tandis qu’il est activement recherché par ses poursuivants, originaire comme lui d’une région maudite à côté de l’Inde.



Cet album, au titre un brin mystique et le premier d’une suite à venir, n’est en fait que la reprise de la série « Violine », dont le premier cycle était paru en 5 tomes chez Dupuis entre 2001 et 2006. Cette fois, c’est Casterman qui reprend le flambeau, avec toujours Didier Tronchet au scénario et un nouveau venu au dessin, Baron Brumaire. Contrairement à Tronchet qu’on ne présente plus, Baron Brumaire est peu connu du grand public mais tout comme son aîné a eu l’occasion de travailler pour Fluide Glacial, ainsi que pour le Journal de Spirou. Il s’est fait également remarquer aussi avec la série historique « Les Morin-Lourdel » (Glénat) au tournant des années 2000.

L’histoire quant à elle est menée tambour battant, réunissant des ingrédients qui devraient séduire le jeune public qui ne connaissait pas encore Violine. Pour les autres, la jeune héroïne, devenue adolescente, a conservé son caractère bien trempé et ce pouvoir exceptionnel de lire dans les têtes. Celle-ci va se trouver entraînée dans une folle aventure pleine de rebondissements, de mystères et de poursuites, avec une pincée de mystique et d’exotisme. Certes, cela n’a rien de rien de véritablement innovant, et ce type de récit s’inscrit dans la plus pure tradition franco-belge, mais au moins, on ne peut pas se plaindre de s’être ennuyé. De son côté, Baron Brumaire sert bien le propos de son trait à la fois relâché et dynamique, dans cette fameuse veine franco-belge tout à fait adéquate et revendiquée, notamment avec un clin d’œil au célèbre Marsupilami.

Violine donnera-t-elle envie à ses nouveaux lecteurs l’envie de faire plus ample connaissance et aux plus anciens de la retrouver ? Quoi qu’il en soit, la façon dont se referme ce premier tome laisse à penser que les aventures de la jeune ado seront encore plus ébouriffantes dans le second volet…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le troisième oeil, Tome 1 : Le sommeil empoisonné

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le troisième oeil, Tome 1 : Le sommeil empoisonné".