Sleeping beauties de Stephen King, Owen King

Sleeping beauties de Stephen King, Owen King
(Sleeping beauties)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Alapage, le 5 avril 2018 (Inscrite le 7 février 2017, 45 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 868ème position).
Visites : 1 433 

J'aurais aimé un peu plus de frissons...

Je l'attendais avec beaucoup d'impatience. Le résumé a piqué ma curiosité et que dire de la couverture, elle est tout simplement magnifique. Est-ce qu'encore une fois le maître du fantastique sera à la hauteur de mes attentes?

Dooling, petite ville des États-Unis où le quotidien des citoyens est plus que normal et ordinaire, comme partout ailleurs au pays jusqu'à aujourd'hui! Jusqu'à ce que l'Ange Noir fasse son apparition...

Extrait : L'Ange Noir est remonté des racines et descendu des branches. Ses doigts sont la mort et ses cheveux pleins de toiles d'araignée, le rêve est son royaume.

Lila Norcross, shérif de la ville, n'a pas dormi la nuit dernière. Alors qu'elle devrait être dans les bras de Morphée, voilà que le bureau l'appelle en urgence. Deux trafiquants de drogue viennent d'être assassinés par une femme. Alors qu'elle est en route vers le lieu du crime, elle tombe justement sur cette femme. Un peu comme si celle-ci l'attendait! Cette femme sans identification dit s'appeler Evie Black et fera tout afin que Lila l'enferme à la prison pour femmes. C'est le psychiatre et mari de Lila qui prendra en charge cette nouvelle prisonnière.

Au même moment, on apprend que plusieurs femmes dans le monde s'endorment et se retrouvent à l'intérieur d'une matière blanche, semblable à un cocon. C'est la pagaille un peu partout en ville, on ne parle que de ce nouveau virus Aurora. Lila doit tout faire pour rester éveillée afin de protéger la population, car les hommes sont en pleine panique. Certains hommes tombent dans la dépression et se suicident. D'autres décident plutôt de briser le cocon pour réveiller leurs femmes qui, soit dit en passant, n'aiment vraiment pas cela... au point où elles tuent ces hommes. Tandis que certains vont plutôt mettre le feu à « ces sacs à salope » afin de se débarrasser d'elles. Et finalement, un autre groupe d'hommes veulent récupérer leur femme et leur seul espoir semble être cette fameuse Evie Black que le Dr Norcross protège à la prison. Pourquoi? Tout simplement parce que celle-ci peut dormir et se réveiller...

Dans une autre dimension, nous retrouvons toutes ces femmes et jeunes filles endormies. Elles sont là, en vie, mais dans un monde futur où aucun homme n'existe. Un monde où elles peuvent faire ce que bon leur semble. Un monde sans brutalité, sans agression sexuelle, sans guerre.

On peut se poser la question à savoir si c'est vraiment un virus qui touche toutes ces femmes ou bien est-ce qu'il y a un lien quelconque entre la venue d'Evie à Dooling et toutes ces femmes qui dorment? Les hommes sauront-ils survivre sans leur femme ou réussiront-ils à s'entretuer?

Comme chaque fois que je lis un roman de Stephen King, mes attentes sont élevées, car il réussit toujours à me donner une énorme dose de frissons et c'est ce que j'aime de ses livres malgré que je sois une froussarde. Dès les premiers chapitres, c'est exactement ce que j'ai ressenti. Déjà que je fais de l'insomnie à la tonne, je n'étais plus certaine de vouloir m'endormir. Mais au-delà de quelques chapitres, les auteurs nous emmènent plutôt vers des scènes de violences gratuites. En fait, nous découvrons le côté le plus bestial de l'homme!

Ce récit est à mes yeux beaucoup plus qu'une simple intrigue fantastique. Les auteurs abordent des sujets profonds et assez surprenants. Ils nous font réfléchir sur le bien et le mal, l'équilibre entre les deux. Ils abordent également les relations entre les hommes et les femmes, la montée de l'égalité entre les sexes et que finalement, il reste du chemin à faire encore aujourd'hui!

Il y a énormément de personnages qui vont et qui viennent au cours de ce récit et l'on s'y perd un peu, même vers la fin! Le personnage de Lila m'a énormément déçue. Je m'attendais tellement à plus d'elle étant donné les sujets que les auteurs abordaient et le poste qu'elle occupe! Quant au personnage d'Evie Black, je l'ai trouvé exceptionnelle. Malgré qu'elle joue un rôle central au cours de cette intrigue, j'aurais aimé qu'elle soit encore plus présente. Et que dire d'Angel, elle est tout simplement diabolique, un personnage que seul le grand maître a le don de créer. J'ai particulièrement détesté certains personnages masculins, dont Franck. Sérieusement, je lui aurais bien donné quelques taloches en arrière de la tête pour lui replacer les idées.

J'ai remarqué que les auteurs ne sont pas allés très en profondeur dans la personnalité et la psychologie de la plupart de leurs personnages comparativement à ce que j'ai connu des ouvrages passés de Stephen King. Est-ce le fait que ce récit fut écrit à quatre mains? Habituellement, je m'attache à l'un de ses personnages malgré parfois la terreur que l'on retrouve au cours de ses intrigues, mais là, ce ne fut pas le cas. Aucun d'entre eux ne semble se démarquer au point de me faire fondre.

Bref, j'ai trouvé l'intrigue de Sleeping beauties vraiment singulière, originale et intéressante, mais les petits frissons ne sont pas restés jusqu'à la fin. Et c'est bien dommage, car c'est ce que je m'attends lorsque je lis un roman du maître du fantastique. Malgré tout, le roman m'a fait passer un moment où j'ai vécu une panoplie d'émotions au point où je sais que l'univers restera longtemps dans ma mémoire!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Deux King pour un roman!

8 étoiles

Critique de Darkvador (Falck, Inscrit le 1 février 2012, 51 ans) - 13 janvier 2019

Excellent résumé de la critique principale.
Que dire de plus. Rien juste quelques réflexions : j'aurais aimé savoir qui du père ou du fils King a eu l'idée de la dimension parallèle car c’était une idée de génie.
L'héroïne Evie Black est très réussie.
Cette histoire est aussi au-delà de l'intrigue fantastique une réflexion sur les relation hommes/Femmes
Ça en dit long sur notre société où toute entraide a pratiquement disparu.
À la place on voit la violence augmenter que ce soit physique ou psychologique.
Un bon moment de lecture.

Un monde pour les femmes

8 étoiles

Critique de Martell (, Inscrit le 27 février 2004, 65 ans) - 24 octobre 2018

C'est ce que je retiens de ce roman. Comme l'histoire est parfaitement résumée dans la critique principale, j'ai trouvé magnifique les épisodes qui se passent dans un futur imaginaire et où pourtant tout est concret, avec tous les détails quotidiens pour survivre et améliorer cet environnement où seules les femmes ont accédé en s'endormant.
Partout sur la planète, les femmes qui dorment ne reviennent plus, il n'y a que leur corps inerte protégé par un cocon.
Les jours passent et les hommes restent seuls.

La phase la plus nerveuse va se passer dans, et autour de la prison de Dooling où une femme venue d'ailleurs est enfermée, et protégée, Evie Black et elle, elle peut dormir et se réveiller sans problème, elle a de multiples pouvoirs comme donner un souffle à quelques femmes pour que la fatigue disparaisse et qu'elles puissent continuer à rester avec elle dans le monde des hommes.

Ce roman m'a agréablement surpris, ils posent de nombreuses questions philosophiques qui sortent de l'ordinaire. Une belle curiosité à découvrir.


Univers étrange

8 étoiles

Critique de Windigo (, Inscrit le 11 octobre 2012, 36 ans) - 25 avril 2018

Avec ce roman, nous voyageons dans un univers étrange. La plupart des hommes qui y sont décrits agissent comme des brutes sanguinaires, mais pas tous, heureusement. Toutes les femmes s'endorment dans une sorte de cocon et se retrouvent dans un monde futuriste en ruine et sans hommes. Toutes, sauf une : Evie Black. Cette dernière est fascinante, à mon avis. Sans vouloir faire de spoiler, disons que la fin m'a un peu déçu, mais pourrait laisser place à une suite, mais pour le reste, je ne me suis pas ennuyé.

Forums: Sleeping beauties

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sleeping beauties".