Un exorciste raconte de Gabriele Amorth

Un exorciste raconte de Gabriele Amorth
(Un esorcista racconta)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Spiritualités

Critiqué par Hexagone, le 3 avril 2018 (Inscrit le 22 juillet 2006, 48 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 969 

Vade retro satanas

Ah ! l'exorcisme !!!
De nos jours peu de personnes croient au diable et encore moins aux possessions.
En tant que croyant c'est une ineptie totale car les Evangiles regorgent de témoignages dans lesquels le Christ et les apôtres chassent le démon.
A Judas, Jesus ne dit-il pas Vade retro satanas !
Le plus surprenant c'est que de nos jours le clergé, oui celui qui siège à Rome ne croit plus au Diable.
Padre Pio disait en substance " Si vous n'y croyez pas aujourd'hui, vous aurez l'éternité pour y croire"
Dom Gabriel fut un des fils spirituels du Padre, Padre qui a combattu dans sa cellule les assauts du démon. Il gardait parfois sur le corps les traces des ces luttes.
Dom Gabriel est un prêtre qui va devenir exorciste et qui durant de nombreuses années va officier.
Il verra moult situations et semble chevronné pour en faire un livre sérieux.
Pas de sensationnel ici, c'est du sérieux, du vécu, de l'authentique.
Il évoque les exorcismes d'une manière générale, les comportements du démon, les témoignages de victimes, les effets de l'exorcisme, l'eau, sel et huile bénits, les maléfices, les sorts, le mauvais œil, la magie blanche et noire, la sorcellerie africaine, les pensées des pères de l'Eglise sur le démon.
Dom Gabriel est démoralisé par le manque de connaissances du clergé sur le démon.
Sa mise au rebut et surtout le manque d'exorcistes.
Il a fait part de sa vive inquiétude par le fait que les fumées de Satan on pénétré le Vatican.
IL évoque les messes satanistes au sein du Vatican, c'est renversant mais pas surprenant quand on sait que la Franc-Maçonnerie y est établie.
Dom Gabriel n'était pas superstitieux, c'était un prêtre fondamentalement croyant et ses témoignages ne sont pas ceux d'un illuminé.
Le livre n'est pas farfelu, loin de là.
Je ne cite qu'un exemple. Un homme est venu le voir et lui a montré ses jambes pleines de cicatrices. Il lui a expliqué que sa mère l'avait maudit à la naissance. Voulant se rapprocher d'elle il lui a écrit. Elle lui a répondu que ses jambes seraient maudites, que son enfant mourra s'il revenait chez elle.
Chose qu'il a faite à son décès. Et bien ses jambes ont été blessées et son fils est mort !
Voilà un des exemples cités
Il cite le cas de personnes impossibles à déplacer en dépit de plusieurs personnes costaudes pour le faire.
Il déclare que le célèbre film l'Exorciste est proche de la réalité de ce qu'il a vécu parfois.
Dom Gabriel pensait que le possédé devait d'abord passer par les voies de la médecine et en cas d'échec solliciter l'exorciste.
Un livre, qui à l'heure de nos sociétés cartésiennes et technophiles dérange, interpelle et resitue certaines situation.
Dom Gabriel a délivré de nombreuses personnes de l'emprise du démon mais il n'est pas parvenu à toutes les guérir, le démon étant parfois très puissant.
Un témoignage passionnant qui appelle d'autres lectures.
N'oublions pas que la plus grande ruse du diable et de faire croire qu'il n'existe pas, ma foi, il arrive bien de nos jours.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Un exorciste raconte

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un exorciste raconte".