La Mémoire dans la peau de Robert Ludlum

La Mémoire dans la peau de Robert Ludlum
( The Bourne identity)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Mademoiselle, le 26 mai 2004 (Inscrite le 29 mars 2004, 32 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 14 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 982ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 173  (depuis Novembre 2007)

Un goût d'inachevé

Dans la mer Méditerranée, un bateau de pêche trouve un homme inconscient et gravement blessé. Ils l'emmènent sur l'île de Port-Noir où il est soigné par Washburn, un médecin alcoolique. Celui-ci trouve sur son patient une pellicule où se trouve l'adresse d'une banque suisse et un numéro de compte. Le blessé guérit miraculeusement mais est amnésique. Les deux hommes s'aperçoivent bientôt que celui-ci possède d'étranges qualités: il est polyglotte (dont une langue asiatique), possède une connaissance extraordinaire des armes à feu, blesse trois marins lors d'une rixe et a subi des opérations de chirurgie esthétique. L'homme sans mémoire part alors à Zurich. A la banque il découvre un nom: Jason Bourne et sur son compte plus de cinq millions de dollars. Mais des tueurs le guettent. Pour leur échapper, il prend en otage Marie Saint-Jacque, une économiste venue assister à une conférence. Au cours de la course-poursuite il découvre des bouts de mémoire. Mais tous les deux sont rattrapés et séparés. Il réussit à s'enfuir et sauve Marie au péril de sa vie. Désormais ils feront front ensemble. Petit à petit, il découvre qu'il était un tueur à gage, Caïn, et que les tueurs qui le poursuivent sont les hommes de "Carlos", le plus grand tueur du monde qu'il a défié dans son autre vie...

Ce roman m'a laissé sur ma faim car, finalement, on ne sait pas qui est vraiment Carlos. En revanche, l'idée de départ était excellente, un homme amnésique qui se découvre des talents étranges alors qu'il est poursuivi par des tueurs pour une raison qu'il a oubliée. Le scénario est des plus originaux, bien mené. Les romans de Robert Ludlum sont écrits comme des films et "La mémoire dans la peau" a d'ailleurs déjà été adapté au cinéma. C'est un vrai roman "d'action", on passe d'une fusillade à l'autre à une vitesse assommante même si "la mémoire dans la peau" est moins sanglant que "Le pacte Holcroft". Mais comme dans "Le pacte Holcroft", il y a trop de personnages, on s'y perd, il faut souvent revenir en arrière pour se rappeler qui est qui. Certains personnages sont très intéressants (Jason Bourne, le docteur Washburn...) mais d'autre font tapisserie comme Marie Saint-Jacques. On l'aime bien lorsqu'elle est prise en otage ou à la fin du roman, mais dans tout le reste du livre, elle ne sert à rien. C'est la potiche qui doit accompagner tout héros digne de ce nom...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Trilogie Jason Bourne

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un peu vielli

7 étoiles

Critique de Fa (La Louvière, Inscrit le 9 décembre 2004, 43 ans) - 30 juillet 2014

Ce type d'ouvrage, roman à suspense très ancré dans son époque vieillit parfois difficilement. Ecrit au début des années 80, on baigne dans l'atmosphère de l'époque, entre cabines téléphoniques et procédures bancaires aujourd'hui désuètes.

Cela se lit bien sûr facilement, mais ne laisse pas une trace indélébile.

Peut-être Le Carré?

Un peu longuet

6 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 43 ans) - 30 juin 2011

Comme beaucoup, j'ai vu le film mais je ne me souvenais pas du tout de l'histoire. Par contre, j'avais en tête une histoire pleine de rebondissements où l'action ne s'arrête jamais. Côté livre, j'ai été déçue sur ce point car il y a des passages très longs et pas forcément pertinents pour la compréhension de l'histoire.
Cependant, il faut bien dire que le scénario n'est pas mal bien que assez classique. On a fait un peu de tout sur l'espionnage et surtout sur des agents en quête d'identité.
J'ai les 3 épisodes suivants à lire et je dois avouer que du coup, j'y vais à reculons. Cela prendra le temps qu'il faut...

Soporifique...

5 étoiles

Critique de POOKIES (MONTPELLIER, Inscrit le 16 août 2006, 42 ans) - 26 octobre 2010

Quand j'ai lu ce livre, j'ai eu l'impression que les actions duraient 48h tellement c'était long, long, long, ... De plus, le héros se reçoit un nombre considérable de balles et de coups de couteaux dans le corps sans même mourir. J'ai vraiment eu l'impression que l'auteur se jouait de nous et qu'on était en présence d'un Rambo en puissance.
A mon sens, ce livre n'est pas inoubliable et pas besoin d'être blessé pour que je le mette aux oublis!
C'est loin d'être le meilleur Ludlum.

A oublier !

2 étoiles

Critique de Pat (PARIS, Inscrit le 21 mars 2010, 55 ans) - 21 mars 2010

Je n'ai pas pu aller plus loin que la centième page.
En effet, le héros est typique de ces américains supérieurement forts et intelligents que l'on trouve dans certains polars.
A cette étape du livre, il avait déjà "circoncit" plusieurs "fâcheux". Désolé, mais je n'arrive pas à y croire, et si je n'y crois pas, pour moi, il n'y a plus d'intérêt à l'histoire.

Meilleur encore que le film

9 étoiles

Critique de Bicha (, Inscrit le 29 octobre 2009, 26 ans) - 3 novembre 2009

Je pense que je ne me trompe pas en disant que le livre vient mettre des éclaircissements sur des passages du film qui étaient flous. Ces manques n'étaient pas très importants, mais ils permettrent de mieux suivre l'histoire.

Génial !

9 étoiles

Critique de Coyote (Dreux, Inscrit le 4 janvier 2005, 39 ans) - 22 mars 2006

Un livre vraiment superbe...
C'est vrai que c'est un petit classique de mettre un homme qui a perdu la mémoire mais au moins, on ne peut pas se mettre plus dans la peau du personnage que ça...

Une longue histoire à rebondissements mais qui reste logique à chaque instant, de l'action, des interrogations et le tout très bien écrit. C'est la première fois que je lis un "Ludlum" et je n'ai vraiment pas de quoi être déçu..

Je ne trouve vraiment pas qu'il y ait un gout d'inachevé... le seul moment où j'ai eu ce goût là, c'est quand quelque temps après j'ai vu le film, lui est très bien mais très inachevé par rapport au livre.

Alors moi je dis que ce livre est à lire absolument pour toutes personnes qui aiment l'action et les grandes histoires...

Palpitant !

8 étoiles

Critique de Saint Jean-Baptiste (Ottignies, Inscrit le 23 juillet 2003, 83 ans) - 25 janvier 2005

Celui qui m'avait passé ce livre m'avait prévenu : si tu commences ce livre tu ne te lâcheras plus ! Et il avait raison. Cette histoire est prenante de bout en bout. Dans son genre c'est du grand art. C'est un livre d'action qui met en scène des personnages mystérieux cruels et retors mais pourtant bien réels. Ils sont toujours à la limite de la perdition dans un tourbillon de situations inextricables. C'est palpitant !
Contrairement à un critiqueur précédent, j'ai beaucoup aimé le personnage de Marie Saint-Jacques. Pour moi c'est même la meilleure création du livre. Elle est mystérieuse, naïve ou rouée, fidèle ou traîtresse, mais toujours belle et séduisante ; on finit par l'aimer et à trembler pour elle jusqu'à la fin du livre où on se demande si elle sortira vivante de ce monde beaucoup trop dangereux pour elle !
L'histoire ne finit pas vraiment ce qui laisse le lecteur sur un goût de mystère ; mais c'est aussi paraît-il parce qu'une suite est prévue. Alors, la suite au prochain numéro, moi je l'attends impatiemment.
Dans ce genre de littérature ce livre vaut certainement ses quatre étoiles.

Une cuisine bien ficelé, mais lourde à lire...

7 étoiles

Critique de Olivier Michael Kim (Nantes, Inscrit le 24 août 2004, 43 ans) - 8 janvier 2005

L'histoire est complexe, presque compliquée.
Le déroulement est touffu, presque confus.

Il y a beaucoup de protagonistes, beaucoup de situations, on s'y perd un peu par moment. Pourtant, je suis habitué à lire des bouquins denses de par leur nombre de personnages.

Certaines fois on passe d'un lieu à un autre en plein milieu de chapitre avec une césure mal faite, ou un enchaînement manquant...

Le style est assez lourd, l'écriture est peu fluide.

Dans la série des héros qui perdent la mémoire, je préfère largement "Code Zero" de Ken Follett

... et un voyage en enfer

7 étoiles

Critique de Ena (Le Gosier, Inscrit le 25 octobre 2004, 57 ans) - 5 novembre 2004

Cela commence comme une série B, un roman d’espionnage comme il doit y en avoir des tonnes, où du début à la fin on passe de cascade en poursuite, de coup de poing en coup de feu, sans oublier quelques inévitables moments torrides entre des draps moites, je ne cite pas d’auteurs, leur commerce est en général florissant. Devant l’épaisseur du document je me voyais mal subir cela jusqu’au bout mais en même temps je ne voulais pas lâcher l’affaire trop vite étant donné les quelques échos positifs. Et puis le héros, qui ignore tout de lui-même, jusqu’à son nom, s’allie une femme récalcitrante puis compatissante, décidée à l’aider à comprendre qui il est et pourquoi tout le monde veut sa peau. Puis petit à petit on partage ses angoisses face à cet inéluctable passé qui semble faire de lui un monstre. Une question devient très claire, le présent peut-il effacer le passé, un homme n’ayant pas de passé car amnésique garde-t-il le même fond, est-il condamné par son passé? Et voilà, je me retrouve pris par cette histoire absolument haletante dont les ramifications sont tentaculaires et où la vie tient à peine à un fil. Amateur de romans noirs et curieux de tout poil je vous le conseille pour vos longues nuits sans sommeil. Et tout comme si ce livre cherchait à rester dissimulé, on peut déplorer cette couverture digne d’une très anonyme et médiocre ….. série B.

Un classique

8 étoiles

Critique de Christof13 (, Inscrit le 28 juillet 2004, 40 ans) - 9 août 2004

Je pense que ce scénario est rentré dans la légende des romans d'espionnage. Aussi bizarre que cela puisse paraître, je ne l'ai lu que dernièrement. Mais je le connaissais au travers de la fameuse BD XIII et des adaptations cinématographiques.

Le scénario est effectivement des plus original mais il est vrai que parfois cela devient un peu confus quand tous les personnages entrent en jeu. Malgré tout, on ne peut s'empêcher d'avancer dans cette histoire incroyable pour en connaître le dénouement.

Je ne peux que le conseiller car il fait partie des classiques réussis du genre...

Très bon dans le genre

9 étoiles

Critique de Saule (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 53 ans) - 8 août 2004

J'ai lu ce livre étant adolescent et il m'avait proprement passionné. Histoire originale dit Cath : c'est vrai même si ensuite elle fut souvent copiée, je pense à la BD agent XXIII (?) de Hermann qui pique le scénario de Ludlum.

Le terroriste Carlos est un personnage fascinant, je ne sais pas quel est la part d'authentique dans le roman.

Dans le genre c'est un des tout bon donc, juste un niveau en-dessous de Frederic Forsyth : je pillais la bibliothèque et je dévorais ses romans de politique fiction. En particulier "Chacal", "l'Alternative du Diable" (son meilleur), "Le dossier Odessa",..

exact

10 étoiles

Critique de Ulipok (, Inscrit le 8 août 2004, 30 ans) - 8 août 2004

comme a dit Otto, il existe la suite la mort dans la peau et une autre suite (dont je me souviens jamais du nom) **** (la survie je crois) dans la peau

moi j'ai très très très très aimé cette trilogie et j'ai vu la mémoire dans la peau au cinéma (Québec) et je vais bientôt voir la mort dans la peau... bien hâte

3 de mes romans préférés

la suite.....

8 étoiles

Critique de Otto (Chimay, Inscrit le 7 septembre 2002, 61 ans) - 27 mai 2004

bonjour cath...
l'impression d'inachevé te sera enlevée peut-être si tu lis la suite: la mort dans la peau"
bye
Otto

Forums: La Mémoire dans la peau