Le choix de Diane
de Mireille Pluchard

critiqué par Jfp, le 11 mars 2018
(La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)


La note:  étoiles
hallali
Quelle histoire ! Mireille Pluchard ose ce qu’aucun auteur de roman historique destiné au grand public n’ose plus depuis de nombreuses décennies : raconter un drame ! Celui, tragique, de Diane de Joannis, riche héritière et marquise, est exemplaire de la condition féminine sous l’Ancien Régime, que l’on soit noble ou manante. Telle la Justine du "divin" marquis de Sade, sa vertu et sa fidélité inébranlables vont l’amener aux pires avanies, sans que l’espoir de jours enfin heureux ne la quitte jamais tout à fait. Les amitiés solides qu’elle a forgées, qui ne lui feront jamais défaut, ne seront cependant pas de taille à l’empêcher de courir vers un destin aussi funeste qu’immérité. Ce qui aurait pu être un de ces romans faciles, à la couverture brillante, aussi vite lu qu’oublié, s’avère au final un pamphlet féministe écrit avec une sincérité touchante et porteur d’un message des plus actuels. L’écriture est de qualité, dans un français châtié reprenant à son compte expressions et tournures des siècles passés, dans la veine du Robert Merle de "Fortune de France". On espère et on désespère au gré des efforts que fait notre jeune et belle héroïne pour se sortir des ornières dans lesquelles sa crédulité ne cesse de l’enfoncer, en un siècle où la loi et la tradition n’étaient là que pour protéger les intérêts de la gent masculine…