Expressions latines expliquées
de Paul Desalmand, Yves Stalloni

critiqué par Veneziano, le 7 mars 2018
(Paris - 40 ans)


La note:  étoiles
A mieux comprendre pour briller en société
Les locutions latines donnent du relief à une explication, une répartie et risquent de rendre le discours pédant. Assimilées à de vieux adages ou proverbes, elles semblent fort porter une part de bon sens qui en font la longévité de leur succès. Présentées dans un encadré écrites en gros, cinq à dix lignes suffisent à les expliquer, se retrouver moins bête ou un peu plus savant. Une ou deux expressions sont ainsi présentées par page, l'ordre logique n'apparaissant pas "a priori", mais un index étant situé en fin d'ouvrage.
Les développements s'avèrent aussi synthétiques que clairs et permettent de se remémorer ou découvrir le sens de "nota bene", "post scriptum", "urbi et orbi", "Pater familial", "incipit", mot cher à nous grands lecteurs, de profundis, de minimis non curat praetor, habeas corpus, pontifex maximus, sic ou dixit. Il s'ensuit que cet ouvrage paraît utile pour décrypter les sens oubliés ou non directement déchiffrables.