Gunslinger Girl Volume 09
de Yu Aida

critiqué par Sotelo, le 6 mars 2018
(Sèvres - 35 ans)


La note:  étoiles
La douleur de la perte.
Difficile de parler de cet incroyable volume 9 sans spoiler. La principale chose à savoir c'est que la mort s'invite dans l'agence dans un drame qui touchera tout le monde, aussi bien les cyborgs que les superviseurs ou encore les dirigeants de l'agence. Sans oublier le lecteur, qui n'aura de cesse de partager les souffrances des personnages, tout le long d'un volume rempli de tristesse, de mélancolie, mais paradoxalement, d'espoir aussi. Et d'amour. C'est tout le génie de ce volume. Quand la fin arrive, bouleversante, déchirante, d'une infinie tristesse, on est passé par toutes les palettes d'émotions. "Gunslinger Girl" a beau avoir comme personnages principaux des fillettes cybernétisées, on ne peut qu'être bouleversé par l'humanisme que la série véhicule, toujours avec intelligence, beaucoup de délicatesse et de sobriété, à l'image de ce neuvième volume tout simplement exceptionnel.