Naître et survivre
de Wendy Holden

critiqué par Free_s4, le 27 février 2018
(Dans le Sud-Ouest - 45 ans)


La note:  étoiles
L'horreur
Présentation de l'éditeur
" Parfois même vivre est un acte de courage. " Sénèque
–; Attendez-vous un enfant, madame ?
Soucieuse d'éviter son regard, elle baisse les yeux et aperçoit le reflet de son corps nu dans les bottes impeccablement cirées du docteur. Elle presse violemment ses paupières l'une contre l'autre pour échapper à cette vision humiliante. Puis elle secoue la tête, elle aussi.
–; Nein, répond-elle.

Envoyées dans les camps avec les millions de victimes de l'holocauste, trois femmes : Priska, Rachel et Anka. Elles ne se connaissaient pas, mais partageaient un même secret, toutes trois attendaient un enfant. Seules et effrayées, séparées des hommes qu'elles aimaient, elles décidèrent d'être fortes pour sauver leurs bébés. Hana, Mark et Eva naquirent ainsi à quelques semaines d'intervalle, dans les plus épouvantables conditions. Ils pesaient moins de 1,5 kilo, leurs mères, une trentaine à peine ; mais, malgré le froid, la faim et la menace permanente des chambres à gaz, tous survécurent.


Un des livres les plus dur que j'ai lu.
L'histoire de Priska, Rachel & Anka, enceintes dans les camps de concentration, font tout pour survivre et pour donner naissance à leurs enfants. Entre les maladies, le froid, la faim et la soif, les trains à bestiaux, les chambres à gaz, les expériences, la boucherie, elles réussiront à survivre et à donner naissance à leurs enfants. Instinct de survie;
Très, très dur, mais qui devrait être lu par tout le monde. Devoir de mémoire.