Sens dessus dessous
de Milena Agus

critiqué par Marvic, le 9 février 2018
(Normandie - 59 ans)


La note:  étoiles
Monter et descendre
Alice est une jeune étudiante solitaire et peu sûre d'elle. Après le suicide de son père, la folie de sa mère, élevée par sa tante, elle a été ostracisée pendant toute son enfance sarde.
"Johnson junior dit que quand on fait des enfants, on ne devrait même pas imaginer devenir fou ou se suicider, et que mon père et ma mère auraient mérité l'un des coups de poing, avant qu'il ne se pende au plafond, et l'autre des gifles, avant qu’elle ne perde la tête.
Il dit que je ne dois plus penser à eux, si désarmés devant la vie. Il dit que nous ne sommes jamais comme les autres voudraient que nous soyons. Nous pouvons en être malheureux, jusqu'à en mourir. Ou bien accepter d’être à contre-courant, comme dans les comptines."
Cagliari était le lieu de vacances, seul endroit où elle pouvait échapper à son passé.
Elle habite dans un quartier populaire de Cagliari mais dans une belle demeure bourgeoise, un appartement dont elle est propriétaire avec sa tante.
L’appartement du dessus appartient à un Monsieur Johnson , voisin adorable mais très excentrique. Violoniste sur des bateaux de croisière, il laisse Alice prendre soin de ses plantes.
L’appartement de dessous, est occupé par Anna et sa fille Natasha. Anna cumule les mauvaises expériences et les problèmes de santé. Mais sa gentillesse a fait d'elle une seconde mère pour Alice.
Aussi, quand M. Johnson dit à Alice qu'il a besoin d'une gouvernante, celle-ci s'empresse de lui conseiller Anna qui est trop heureuse de pouvoir accéder à l'appartement du dessus, sa lumière, son espace.

Le décor est planté, les relations vont rapidement évoluer entre le voisin du dessus et la voisine du dessous, mais c'était sans compter sur l'arrivée de Johnson junior, le fils de Levi accompagné de Johnson junior junior, le petit fils Giovannino.
Sans compter aussi sur d'autres qui vont bouleverser beaucoup de choses s'il en était encore besoin.
Alice va devoir en monter et en descendre des marches !

Une cascade de sentiments, d'amour, d'amitié, de jalousie, de religion, de révélations, de découvertes...
Avec l'impression que tout s’enchaîne à une vitesse incroyable.
Un roman très agréable lire, je doute cependant en garder un souvenir inoubliable.
Sauf pour l'expression "sens dessus dessous", que je vais maintenant savoir orthographier correctement !