Playboy, coffret en 3 volumes : Brunes, Blondes, Rousses : 1950-1980
de James R. Petersen

critiqué par Hervé28, le 3 février 2018
(Chartres - 49 ans)


La note:  étoiles
De belles Pin Up
Loin des livres imposant consacrés aux célèbres playmates du magazine " Playboy ", les éditions EPA ont eu l’idée intéressante de décliner en 3 volumes les modèles qui ont posé dans le magazine de Hugh Hefner : " Brunes ", " Blondes", " Rousses" , dans un petit format, réuni dans un coffret. J’avoue avoir eu un faible pour l’ouvrage consacré aux femmes brunes
L’ensemble des photographies couvre la période 1950-1980.
L’intérêt de cette collection est de découvrir d’autres modèles que les playmates que l’on retrouve habituellement dans les autres livres consacrés au magazine américain (comme "le livre des playmates" par exemple). Certaines d’entre elles deviendront playmates (au sens modèle pour le dépliant central du magazine de charme Playboy) comme Crystal Smith (1971), Fran Gerard (1967), Reagan Wilson(1967) ou Bettie Page (1955), d’autres se contenteront de figurer dans les autres pages du magazine, voire connaître une éphémère notoriété en posant nue, comme la très belle Lana Wood (1971), sœur de Nathalie Wood, et qui jouera dans "Les diamants sont éternels " avec Sean Connery.
Les livres sont parfois agrémentés de citations souvent drôles qui vont de F. Villon à Mark Twain, en passant par Jane Fonda (" Mon mari disait qu’il voulait avoir une aventure avec une rousse, donc je me suis fait teindre en rousse") ou encore de John Mc George (" Une femme a beaucoup plus de chances qu’un homme d’être acquittée d’un meurtre…Si, en plus elle est blonde, ses chances atteignent environ 45%.").
Très belle collection, avec des photographies mettant en valeur des modèles aux formes souvent généreuses.