La photographie - Entre document et art contemporain
de André Rouillé

critiqué par Veneziano, le 29 janvier 2018
(Paris - 41 ans)


La note:  étoiles
La photo entre technique, industrie, document et art
La photographie est née au XIXème siècle comme une technique de conceptions réalistes d'images, reproduisant fidèlement la réalité, dont les clichés peuvent être reproduits en grande quantité, soit en quantité industrielle. Elle devient document, élément d'information au profit de la presse et élément artistique quand le point de vue perd volontairement en objectivité. C'est là que nait l'histoire d'un art, avec ses audaces, traits de génie et provocations, pendant tout le XXème siècle, avec un rapport incestueux avec la publicité qui tend à lui arracher sa nature artistique.

Ce long ouvrage, dense, est d'essence philosophique, traite de la philosophie des sciences et des arts pour mieux expliquer les évolutions de cette technique. Il émane d'un maître de conférences en philosophie, décortique les nombreuses idées et les moult faits présentés. Il prend du temps à être parcouru, car il demande à être médité. Il fait prendre du recul sur une réalité qui abonde désormais dans notre quotidien. Il faut s'accrocher, mais ce livre vaut bien la peine.