Laisse tomber les filles de Gérard de Cortanze

Laisse tomber les filles de Gérard de Cortanze

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Nathavh, le 20 janvier 2018 (Inscrite le 22 novembre 2016, 54 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 572 

Au temps des yéyés

Le titre, je le fredonne encore, ainsi que d'autres chansons des années yé-yé.

La maison d'éditions a eu la géniale idée d'accompagner le roman d'une play-list et d'une compil de 3 cd et 98 titres pour revivre pleinement l'époque en musique et chansons.

Le livre débute le 22 juin 1963. On y découvre nos quatre protagonistes adolescents , tous présents à la nation pour le concert organisé par SLC Salut les copains. Les idoles des jeunes sont au rendez-vous : Danyel Gérard, les Chats sauvages, Richard Anthony, Dick Rivers, Les chaussettes noires, Sylvie et Johnny... toute une génération, actualité oblige qui malheureusement nous quitte peu à peu.

Le concert sera interrompu par l'arrivée de blousons noirs.

Le ton est donné, Gérard de Cortanze nous propose ici une fresque mettant en scène l'évolution de notre société de 1963 à 2015.

Quatre adolescents, issus de milieu différents:

- François : fils de cadre, blouson noir à la recherche d'artifices, drogues pour s'évader et trouver sa voie.

- Lorenzo, fils de commerçant, plus cérébral, il est fou de cinéma et de littérature, il écrira le livre de sa vie

- Antoine, fils d'ouvrier qui aura sa revanche avec l'accès aux études, il est passionné de politique

- Michèle, issue de la bourgeoisie , féministe , en quête d'émancipation et de liberté.

Quatre ados qui deviendront les quatre mousquetaires, les amis inséparables durant leur adolescence. Leur rencontre sera le fil rouge de ce roman. Avec eux, nous allons parcourir cinquante années d'histoire.

Adolescence, c'est en 1963 que naît ce terme. Nos amis ont quinze ans, tout est permis ou presque.
C'est la première génération à réellement s'opposer à l'autorité des parents, La génération des baby-boomers en quête de liberté, de changement.

Ils ont connu mai 68, l'accès aux études, l'assassinat de JFK, l'arrivée de la contraception, de la libération sexuelle, de l'avortement, les yé-yés, les beatniks, la guerre du Vietnam, love & peace, les drogues, les communautés.... C'est cette longue première partie que j'ai préféré apprenant un maximum de choses sur les années de ma petite enfance. C'est super bien documenté.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, le lien est l'amour porté pour les trois garçons à Michèle dont ils sont tous éperdument amoureux, on suivra leurs retrouvailles au fil du temps, continuera à parcourir les années Mitterrand, la Perestroïka ( Gorbatchev), la chute du mur de Berlin jusqu'à nos jours et les attentats de Charlie Hebdo.

Un livre bien documenté, roman choral aux couleurs musicales. C'est une génération, celle des baby-boomers qui nous est présentée avec nostalgie et qui semble désenchantée.

J'ai moins apprécié la seconde partie mais j'ai malgré tout passé un excellent moment. Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel pour cette découverte.

Ma note : 8.5/10

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Laisse tomber les filles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Laisse tomber les filles".