La Banque - Troisième génération, 1882-1914 tome 6 - Le Temps des colonies de Pierre Boisserie (Scénario), Philippe Guillaume (Scénario), Stéphane Brangier (Dessin)

La Banque - Troisième génération, 1882-1914 tome 6 - Le Temps des colonies de Pierre Boisserie (Scénario), Philippe Guillaume (Scénario), Stéphane Brangier (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Septularisen, le 2 janvier 2018 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 192 

LA BANQUE SE DIVERSIFIE DANS LES COLONIES

Au début de l’histoire nous retrouvons Joseph de Saint Hubert. Celui-ci travaille comme un forcené, toujours entre New York et Paris afin de développer sa la Banque Générale d’Investissements (BGI). Son dernier gros coup est les fameux «Emprunts Russes» que les courtiers de sa banque essayent de placer chez tous les épargnants de France.

De plus la banque a diversifié ses investissements. Sa cousine Angèle et son mari dirigent le projet de ligne ferroviaire transindochinois et sa cousine Clotilde les plantations de caoutchouc en Afrique au Congo. Mais leurs vie de tous les jours n’est pas de tout repos. Angèle perd son fils Rodolphe suite à une encéphalite Japonaise et Clotilde a le plus grand mal à se faire respecter en tant que patronne par ses subordonnés hommes, d’autant plus qu’elle n’est pas mariée…

Joseph est de plus en plus absent de la vie de sa femme et de ses enfants qu’il ne voit presque plus. Sa femme ne cesse de s’en plaindre, mais pour Joseph sa banque est sa vie, au risque de perdre sa famille…

Ce sixième tome (le dernier paru au moment où j’écris ces lignes), continue donc de nous raconter la longue saga familiale de la famille Saint Hubert, ici juste avant la Première Guerre Mondiale. Si on continue de suivre les aventures de Joseph de Saint Hubert le dirigeant de la banque BGI, le scénario de Messieurs Pierre BOISSERIE et Philippe GUILLAUME, devient cette fois plus subtil et nous compte aussi les aventures des personnages secondaires. Du moins, ceux appelés à devenir par la suite, je suppose, des personnages importants dans l’histoire. Nous découvrons ainsi la vie des trois cousines de Joseph et de leur famille. Eugénie et son destin tragique, Angèle partie vivre en Indochine et celle de Clotilde partie elle vivre au Congo.

Il faut donc «s’accrocher» un peu, pour suivre l’histoire et comprendre qui est qui et qui fait quoi… Le scénario suit toutefois toujours aussi bien la réalité historique, que ce soit du point de vue des inventions, avec ici p. ex. les premières automobiles, le métro, que du point de vue économique avec p. ex. la fin du scandale du Canal de Panama, les bons de «L’emprunt Russe», ou bien encore les personnages, on croisera p. ex. ici Jean JAURÈS.

J’ai également trouvé un léger mieux au dessin de M. Stéphane BRANGIER, ou bien alors, m’y suis-je enfin habitué? Reste que les décors sont toujours les «parents pauvres», de cette série! Comme si les scénaristes avaient définitivement décidé de faire passer les dialogues avant tout! Étrange quand même pour une BD! Disons aussi que si les couleurs sont un peu plus «vivantes» que dans les volumes précédents, même le soleil du Congo et de l’Indochine n’arrivent malheureusement pas à faire apparaître un peu plus de lumière et de variations de couleurs dans les dessins, qui demeurent vraiment tristes...

Bien, je termine ce tome avec un avis toujours aussi mitigé sur cette série. La faute sans doute au dessinateur qui change à chaque diptyque et au fait à ce qu’aucun de ceux retenus pour l’instant ne m’a semblé véritablement prendre conscience de la hauteur du défi qui lui était imposé… Peut-être est-ce le défi à relever pour celui qui dessinera le prochain diptyque? La série toutefois et sans aucun doute une réussite, mais certainement pas une «grande» réussite!

P.S. : Tout comme les volumes précédents, et en raison de certaines scènes de violence et de sexe très explicites, présentes dans cette BD, celle-ci est plutôt réservée à un public adulte et averti.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: La Banque - Troisième génération, 1882-1914 tome 6 - Le Temps des colonies

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Banque - Troisième génération, 1882-1914 tome 6 - Le Temps des colonies".