Le mage de la Montagne d'Or de Alexandre Lévine

Le mage de la Montagne d'Or de Alexandre Lévine

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Goupilpm, le 1 janvier 2018 (La Baronnie, Inscrit le 23 juin 2017, 61 ans)
La note : 3 étoiles
Visites : 401 

L'univers est intéressant mais......

Le mage Warsani se présente à la cour du roi de Tourpana et arguant qu'un terrible danger menace le Royaume demande que le roi lui cède sa favorite. Le roi refuse ce marché de dupes mais la jeune femme est enlevée le soi même au sein du palais malgré les précautions mises en place. Quelques jours plus tard une jeune femme se présente au palais royal, propose son aide prétendant qu'elle être la fille du mage et pouvoir contrecarrer les sombres desseins de son père. Malgré une offre plutôt alléchante le roi doute de sa sincérité.

Avec pour postulat de départ un grand méchant qui veut s'emparer du trône le récit se veut plus complexe avec pour toile de fond les réactions de personnages dont on ne sait pas clairement quel est vraiment leur but. Le début de l'histoire tarde à se mettre en place puis ensuite les événements s’enchaînent sur un rythme trop rapide ce qui n'est pas sans influer sur le réalisme de l'histoire. De plus avec une jeune femme capable de lire l'avenir le récit manque de réelles surprises, le lecteur sachant toujours plus ou moins longtemps à l'avance ce qui va se dérouler. L'histoire qui débutait sur un conflit entre le mage et le roi aurait pu être intéressant mais le récit change de direction pour tourner à un conflit de famille qui lui n'apporte pas le côté sombre que l'on pouvait espérer. Les interactions entre les personnages de ce fait deviennent ambiguës et le récit devient par moments pas très clair.

L'univers proche des Contes des Mille et une Nuits ne manque pas d'exotisme et l'auteur s'est bien approprier des parcelles de la mythologie avec au passage quelques clins d’œil fort intéressants... mais. Mais on ne peut que constater que le fait qu'il n'y ait pas de cartes ne permet pas de s’immiscer totalement dans cet univers et les descriptions de certains lieux extérieurs ne sont aussi fouillées que l'on aurait pu espérer.

Les personnages de manière générale sont peu intéressants : le roi se laisse complètement manipuler par la fille du mage et laisse à celle-ci prendre toutes les décisions à sa place et cette dernière le choix d'un personnage central froid et distant ne permet pas au lecteur de ressentir la moindre empathie pour celle-ci. Même si les autres personnages parviennent a attirer la sympathie ou le rejet du lecteur, les personnages sont le gros point faible de se roman.

Le style de l'auteur est riche, poétique mais parfois ampoulé. Si l'auteur est un excellent conteur et qu'ils décrit de belle manière certains lieux, le style est par trop descriptif, le récit manque de dynamisme : on a l'impression que les personnages ne vivent pas. Les interactions orales entre les personnages elles aussi ne donnent pas envies au lecteur de se rapprocher des personnages car elles ne sont pas toujours en cohérence avec le récit et par moments se révèlent presque infantiles ou mêles déplacées.

Au final dans ce roman plus proche des contes populaires que dans la fantasy elle même presque tous les points sont sujets à des critiques et quand certains points se révèlent intéressants ils n'ont pas été assez travaillés. Avec le fond de l'histoire on aurait pu avoir quelque chose de très intéressant malgré le côté simpliste du postulat de départ mais au lieu de voyager on est resté sur le quai.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le mage de la Montagne d'Or

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le mage de la Montagne d'Or".