La légende Final Fantasy IV & V
de Jonathan Remoiville

critiqué par Sotelo, le 26 décembre 2017
(Sèvres - 36 ans)


La note:  étoiles
L'âge de la maturité.
Nouveau volume pour cette excellente collection dédiée à la saga vidéoludique "Final Fantasy". Cette fois-ci ce sont les quatrième et cinquième volets qui se voient analysés. Traiter ces deux titres dans le même ouvrage est pertinent car c'est vraiment à partir de son quatrième volet que la série va commencer à prendre son envol, avec un jeu très sombre, au scénario beaucoup plus travaillé que ceux de ses prédécesseurs, et surtout des personnages tragiques absolument remarquables, préfigurant les grandes épopées des années à venir. Le cinquième volet, s'il souffre d'un scénario et de personnages beaucoup plus simplistes, n'en reste pas moins essentiel, de par ses nombreux apports au système de jeu, mais aussi de par le passage de relais qu'il constitue, l'ancienne génération créatrice de la série passant ici la main à de jeunes développeurs surdoués qui hisseront la saga jusqu'au sommet avec les épisodes futurs. Un excellent ouvrage, très bien documenté, et qui rend leur légitimité et leur valeur à ces deux opus plus méconnus de la saga "Final Fantasy", deux jeux toujours aussi enchanteurs aujourd'hui et qui constituent la base des plus beaux épisodes de la série.