Manuel d'exil: Comment réussir son exil en trente-cinq leçons de Velibor Čolić

Manuel d'exil: Comment réussir son exil en trente-cinq leçons de Velibor Čolić

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Pucksimberg, le 10 décembre 2017 (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 38 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 601 

Velibor Colic, cet écrivain exilé ...

"J'ai vingt-huit ans et j'arrive à Rennes avec pour tout bagage trois mots de français - Jean, Paul et Sartre." Dans ce "Manuel d'exil", Velibor Colic parle de sa propre expérience d'exilé, de migrant, en Europe. Il raconte à son lecteur toutes les étapes qu'il a traversées avec humour, ironie et gravité parfois. On le voit passer dans divers centres, fréquenter tous ces hommes qui quittent leur pays et qui se voient rejetés dans des lieux insalubres, isolés, loin de la vie européenne qu'ils pensaient trouver.
Velibor Colic a toujours voulu être écrivain ou plutôt un poète maudit. Il avait déjà publié des textes dans son pays d'origine. Il est bosnien et a connu la guerre. Il a même été enrôlé, contraint et forcé, mais pour ne pas tuer d'hommes, il tirait vers le ciel. Il a déserté espérant trouver un accueil chaleureux dans notre contrée. Il se sent complexé dans ce pays dont il ne parle pas correctement la langue au départ. D'écrivain dans son pays, il devient illettré en France. C'est son long parcours qu'il nous narre, ses voyages ( Tchéquie, Allemagne, Italie, Strasbourg qui a gagné son cœur ... ) Il évoque aussi ses débuts en littérature comme ce repas dans lequel il mange aux côtés de Salman Rushdie et de Tony Morrison. D'autres auteurs et philosophes français seront évoqués ...

Le roman se lit avec plaisir, les chapitres sont courts et variés. Ce narrateur a des allures bien sympathiques et se révèle attachant. Il doute souvent, se sent inférieur aux autres et se réfugie dans l'alcool. Il goûte avec enthousiasme à la littérature. Le texte est parsemé de références littéraires variées et de qualité. La vie de cet auteur est romanesque. Je comprends pourquoi l'écrivain se met en scène dans ses romans. Il y a de la matière pour créer un héros désabusé, marginal par défaut et sans doute incompris. Dans ce texte on assiste à la naissance d'un écrivain. On voit ce qui l'a construit, comment il perçoit son oeuvre et sa place dans le monde littéraire ... La première moitié du roman se lit très facilement, le style est simple et semble peu travaillé, alors que la seconde moitié, quand les activités littéraires sont évoquées, la plume semble même différente, plus riche et plus complexe. C'est sans doute ce point qui donne l'impression d'assister à la naissance d'un auteur quand on mesure cette évolution.
L'auteur se définit avec humour comme un Hemingway des Balkans. Dans le dernier chapitre, le ton est plus grave et plus lyrique. Combien ce style donne de l'épaisseur à son oeuvre et de la force !

Velibor Colic est vraiment un auteur qui gagne à être connu. J'espère qu'un prix littéraire important pourra le mettre davantage en lumière. Il le mérite totalement.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Manuel d'exil: Comment réussir son exil en trente-cinq leçons
    de Čolić, Velibor
    Gallimard
    ISBN : 9782072744723 ; EUR 7,20 ; 02/11/2017 ; 240 p. ; Poche
  • Manuel d'exil [Texte imprimé], comment réussir son exil en trente-cinq leçons Velibor Čolić
    de Čolić, Velibor
    Gallimard
    ISBN : 9782070186716 ; EUR 17,00 ; 11/05/2016 ; 208 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Manuel d'exil: Comment réussir son exil en trente-cinq leçons

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Manuel d'exil: Comment réussir son exil en trente-cinq leçons".