Persécutée
de Matthieu Biasotto

critiqué par Ayor, le 9 décembre 2017
( - 47 ans)


La note:  étoiles
Quel talent !
Est-il encore besoin de mettre en lumière l’immense talent de Matthieu Biasotto en matière de thriller…

Un scénario d’une grande simplicité, des personnages aux profils psychologiques étayés, une ambiance bien pourrie, un suspense époustouflant et un rebondissement de folie dans les ultimes pages, voilà ce que cet auteur doué présente à ses lecteurs.
Les amateurs du genre ne peuvent qu’être comblés quant à la lecture de cette œuvre pouvant se lire d’une traite, tant lâcher le bouquin devient une souffrance. Pris aux tripes, l’impérieuse envie de connaître le dénouement nous fait tourner les pages, ne nous laissant aucun répit quant au cauchemar vécu par Pauline.

Le seul petit bémol que je pourrais souligner concerne le style de l’auteur. Certes, on le reconnaît, Matthieu possède une vraie « patte », comme déjà précisé dans les œuvres critiquées sur CL, mais dans celle-ci il est particulièrement haché, peut-être plus que nécessaire, d'où le 4.5.

Vivement le prochain…