Le Cercle Pouchkine
de Simon Montefiore

critiqué par Pascale Ew., le 10 novembre 2017
( - 50 ans)


La note:  étoiles
Amour et enfer sous Staline
En 1945, dans un lycée de Moscou fréquenté par les enfants de l'élite soviétique, une poignée de jeunes forme un groupe secret de romantiques attachés à la littérature de Pouchkine. Or deux des jeunes se tuent lors d'un "jeu" qui tourne mal pendant la parade de la Victoire. La paranoïa du régime de Staline s'empare de cette affaire pour enquêter; jalousies et dénonciations s'en mêlent. Et le tout prend des proportions d'affaire d'état.
La fille principale du cercle, Sérafima, beauté dont tous les garçons sont amoureux, file le parfait amour pour sa part, en secret.
En parallèle, le général Satinov, cœur de pierre aux yeux de tous, tombe amoureux de la ministre de la santé, Dachka. Tous deux sont mariés et tiennent autant à leur famille qu'à leur statut et leur vie. Ils ne peuvent donc vivre leur passion que secrètement et de manière très sporadique.
Ce climat d'oppression est magistralement bien rendu par l'auteur dans ce roman. Tout est cadenassé par le dictateur obsédé de contrôle et de pouvoir absolu obtenu par la terreur et la division. Les sentiments n'ont pas droit de cité dans la vie des personnages, faiblesse qui pourrait être utilisée contre eux. Les personnages vivent en prison dans leurs vies dont Staline est l'unique metteur en scène, sans espoir de sortir de leurs carcans. Ce régime suscite les plus bas instincts comme les plus généreux et nobles. Comble du sadisme : les parents ne peuvent ni faire appel à la clémence du bourreau ni même montrer leur désarroi et sont obligés de se comporter comme si de rien n'était sous peine d'être plus sévèrement punis encore !
Le plus terrifiant, c'est encore que cette histoire se base sur des faits similaires réels et qu'elle est hautement plausible !
Cependant, le lecteur reste scotché au livre qui devient de plus en plus palpitant au fil des pages. Histoire captivante !
Seul petit bémol : la traduction recèle quelques erreurs de grammaire.