Salud ! de Philippe Thirault (Scénario), Nadar (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers , Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Shelton, le 5 novembre 2017 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 144 

Très beau et bon livre !!!

Il y a toujours un risque à vouloir décrire un mauvais régime sous les yeux d’un héros qui, lui-même, n’est guère mieux que le régime en question. On se souvient de Lacombe Lucien, le film de Louis Malle de 1974, qui dénonçait la collaboration avec un personnage amoral… D’ailleurs, ce film et la bande dessinée Salud !, dont je vais vous parler, ont des points communs… L’histoire de Nadar et Thirault se déroule en 1974, date de sortie du film ; dans les deux cas, une dictature avec des collaborateurs et des résistants ; Lucien et Antoine sont avant tout des faibles, de petits humains…

La bande dessinée, Salud !, part d’une réalité car Philippe Thirault a bien, effectivement, rencontré cet Antoine, un soir… De ses confidences imbibées, il a construit une histoire qui montre en parallèle la fin de la dictature de Franco et la vie ordinaire d’un salaud banal, violent, alcoolique et amoral…

L’histoire est simple, un gros macho français part en Espagne pour ouvrir un restaurant français, pour devenir riche, pour avoir la belle vie… et pour cela il est accompagné d’Iria, une Galicienne qu’il a épousée, qu’il baise et qui va lui ouvrir les portes de la réussite…

Antoine, comme Lucien, n’est pas un mauvais personnage qui sèmerait le mal autour de lui en continu… C’est plutôt un faible qui est aveuglé par son envie de réussite, d’argent, d’exploitation des autres et trop alcoolique pour que l’on puisse lui faire confiance… De plus, il se révèle très vite colérique et violent et Iria en fera les frais…

Quant à la vie espagnole, la fin de cette dictature de Franco qui n’en finit pas de finir, c’est aussi le moyen de montrer comment certaines personnes peuvent fermer les yeux sur les cruautés, du moins tant qu’elles ne sont pas concernées… La dictature au quotidien suit son cours au milieu de gens qui semblent vivre normalement… ou presque !

Une très belle bande dessinée sociale plus qu’historique, psychologique plus que romantique, plus humaniste que poétique… Parfois, on ne sait plus que penser et on peut même éprouver quelques sentiments positifs pour ce pauvre Antoine dont on comprend bien qu’il est perdu et ballotté… Son alcoolisme l’aveugle, le rend sourd, le pousse à la violence… Et on se demande, bien sûr, s’il est seul responsable de cette situation ? Iria, quant à elle, mettra le temps à réagir comme beaucoup de femmes battues et enfermées dans l’alcool de leur époux… Après l’alcoolisme de la Gervaise de Zola, il y aura celui d’Antoine de Thirault !

La narration graphique de Nadar est remarquable et elle apporte énormément de puissance, de dynamisme, de vie à cette bande dessinée. Je ne connaissais pas encore ce dessinateur mais je vais me pencher plus sur son travail à l’avenir et je vais certainement aller lire ses deux albums précédents, Papier froissé et Le monde à tes pieds…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Salud !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Salud !".