Horrora borealis de Nicolas Feuz

Horrora borealis de Nicolas Feuz

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 4 novembre 2017 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 35 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 154 

Horrora borealis

Résumé : De nos jours, Marc Boileau chef négociateur à la Police cantonale de Neuchâtel est appelé pour négocier avec un nommé Walker qui ne veut parler qu'avec lui, Walker a en effet à plusieurs reprises ouvert le feu sur des participants au festival "Festi'Neuch", lui prétend que c'est son otage qui voulait le tuer et que c'est pour se défendre qu'il a désarmé son poursuivant et dans la panique abattu ses victimes qui se dressaient devant lui, Boileau devra éviter que le bilan de la tuerie augmente, or le négociateur attend aussi un coup de téléphone de l'hôpital où sa femme Aline est entre la vie et la mort suite à une opération pour traiter son cancer et il doit composer entre ces deux évènements.
Une vingtaine d'années plus tôt, la famille Walker, Rolf sa femme Sandra et leurs enfants Samuel, Alia et Quentin partent en vacance en Laponie, mais le séjour tourne mal quand Rolf s'aperçoit que gérant de la ferme des Huskies a observé, malgré les températures négatives qu'il fait la nuit, sa fille dormir dans leur cottage isolé et que la police locale n'a pas réussi à l'interpeler.
Y a-t-il un lien entre ses deux affaires? Si oui Lequel?

Mon avis: c'est avec ce thriller que j'ai découvert Nicolas Feuz, je l'ai relu ce matin pour en faire la critique pour suivre celle sur "Eunoto, les noces de sang", surtout que la quatrième de couverture le presente d'après France 3 comme le "roi de polar helvétique et d'après l'Express comme le "Maxime Chattam suisse", on fait l'aller retour entre le festival de nos jour, sauf erreur il n'y a aucune indication sur l'année et le voyage en Laponie vingt ans plus tôt et à chaque chapitre, on découvre des éléments qui relient les personnages entre eux, certains passages du livre peuvent choquer d'autant que l'auteur étant procureur et ancien juge d'intruction, il n'a probablement pas tout inventé , un fait interessant sur le personnage de Marc Boileau, il voit les morts auxquels il a été confrontés pendant ses enquêtes, il lui arrive même d'interagir avec eux.

Dans ma critique sur "Eunoto" je disais que ce roman ne reprenait les personnages récurants de l'auteur, je me suis trompé d'où l'intérêt de relire le livre avant dans faire la critique, mais ceux-ci n'ont pas un rôle important dans l'intrigue, c'est un clin d'œil de l'auteur pour ses lecteurs qui le suivent alors que l'épilogue d'"Eunoto" renvoyait aux romans précédants ou suivant des aventures de Michael Donner.

Dans un bon thriller on ne voit pas venir les rebondissements et le dénouement, dans un très bon thriller non seulement on est surpris par les rebondissements et le dénouement, mais aussi le lecteur essaye de rassembler les indices pour comprendre le mystère et quand il croit savoir, l'auteur révèle une hypothèse differente tient la route avec les indices qu'il a laissé. Ce livre est clairement un très bon thriller, je le dis d'autant plus que c'est une relecture et peu de livres de ce genre peuvent être relu quand on connais les rebondissements et le dénouement, mais si j'ai bien retenu les rebondissements principaux et le dénouement d'autres aspects de l'histoire me sont sortis de la tête ce qui fait que j'ai aussi pris du plaisir à cette relecture, même si celle-ci a eu moins d'impact que la première.

Message de la modération : Autoédition

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Horrora borealis

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Horrora borealis".