Tenebra Roma de Donato Carrisi

Tenebra Roma de Donato Carrisi
(Tenebra Roma)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Darkvador, le 2 novembre 2017 (Falck, Inscrit le 1 février 2012, 51 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (18 886ème position).
Visites : 864 

dans l'obscurité,l'ame humaine montre sont vrai visage

Troisiéme tome qui a débuté avec "le tribunal des ames" et "Maléfico"
On retrouve donc nos deux anti hèros Marcus et Sandra
Marcus pour ce qui ne connaissent pas et un pénitencier sorte de prétre flic profiler qui bosse pour le tribunal des ames, une cellule du vatican dirigés par des hautes instances pontificales. Sandra elle a quitté sont roles de photographe de scénes de crimes pour la police pour les photos de passeport car beaucoup trop eprouvés par sa derniéres affaire (Maléfico). On peut la comprendre sont premier mari s'était fait assassiné et sont deuxiéme petit ami aussi.
Sandra qui va pété gentiment les plombs va se laisser aller a la pervesion bourgeoise en allant assister a des soirées disant trés hot!
Marcus lui comme a sont habitude ne la perdra pas de vu en la surveillant sans se montrer.
L'histoire : suite a des orages et des vents incessants les autorités vont décrété un blackout total de 24h sur Rome pour pouvoir réparer des centrales nucléaires endommagées. Le chaos va s'abattre sur Rome. Les meurtres et suicides de plusieurs personnes vont avoir lieues , un cardinal,des femmes seul chez elles, des policiers, une disparition d'enfant qui date de 9 ans et une prophétie vieille de 500 ans viennent se meler a tout ça
Un tueur en série va se déchainer. Marcus lui méme va echapper par miracle au tueur .
Sandra sera aussi meler a l'histoire malgrés elle. Encore une fois ils vont s'allier pour mettre fin au tueur.
Carrisi méle allegrement et sans fausses notes ce thriller Historico-ésotérique. Pouvoir catholique , une secte qui veut profiter du noir pour régner et une drogue hallucinatoires. Sans oublier sont 3e héros indissociable : la ville de Rome. Carrisi la dépeint , la fait vivre nous conduit dans des lieues qui existent mais qu'aucun touristes ne verra jamais.
Je suis resté scotché par cette histoire. Elle transporte le lecteur en course permanente avec Marcus et Sandra contre le "maitres des ombres". Le rythme et soutenu, nos deux héros malgrés leur faiblesses et leur travers sont de plus en plus attachants.
Et avec Carrisi il y a le final!! Que du bonheur pour nous lecteur ou en se rend compte que tout été calculé ,que tout finalement avant cette nuit de chaos tout été écrit. On sait fait encore une fois berné pour notre plus grand plaisir. J'attend avec impatience de retrouver la suite car il y en aura une a n'en pas douter. Un nouvel ennemi rode.
Carrisi en profite également pour égratigner la religion catholique. Ou en se rend compte que les dons des fidéles finissent en pierres précieuses pour orner les cous de miserables cardinaux et leur vie somptueuse.
Un roman qui démontre qu'un simple blackout de 24h dans une ville civilisé ou règne la democratie peut provoqué le debut de la fin d'une sociéte avancée décadente et perverse.
La notre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une recette qui fonctionne

8 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 38 ans) - 2 janvier 2018

« Tenebra Roma » est le troisième volume de la série du Tribunal des Ames. Le décor reste identique et on n’est pas dépaysé. Seulement, pour cette aventure d’une nuit, Rome est en train de subir un black-out qui plonge la ville dans le chaos. L’atmosphère est donc sombre et imprévisible. On y retrouve les deux personnages principaux si différents et pourtant si proches. Au fil des épisodes, l’auteur lève le voile sur leurs personnalités, même s’ils restent vraiment mystérieux.

Alors non, le nouveau Donato Carrisi n’est pas exempt de tout reproche. Une nouvelle fois, il est question de meurtres en série, teintés de religion et d’ésotérisme. En suivant les pistes des crimes, les deux héros se retrouvent embarqués dans la même galère qui va leur permettre de sortir au grand jour une imposante machination qui les dépasse complètement. Comme souvent, le narrateur utilise des raccourcis parfois faciles et n’est jamais avare de clichés. Les ingrédients qui faisaient la réussite de l’épisode précédent sont recyclés à l’identique. Il pousse même la ressemblance à employer l’amnésie de Marcus afin de se faciliter la tâche quant à la complexité du scénario.

Vous aurez donc compris que vous ne trouverez pas d’originalité dans cet opus mais simplement l’application d’une recette qui a déjà fait ses preuves. Mais allez savoir pourquoi, ça fonctionne toujours sur moi ! Ces petits défauts, qui pourraient m’agacer chez d’autres, n’ont entravé en rien le plaisir que j’ai pris à la lecture de ce nouveau Carrisi. C’est peut-être grâce aux protagonistes atypiques qui se dévoilent petit à petit au fil des épisodes ou grâce à cette histoire à tiroirs qui nous surprend jusqu’au bout, mais j’ai encore pris un vrai plaisir à me laisser berner.

Je ne sais pas s’il est préférable d’avoir déjà lu une aventure de Marcus et Sandra, pour pouvoir mieux savourer l’ensemble. Dans ce cas-là, vous ne vous ennuierez jamais, vous profiterez de l’évolution des personnages mais vous risquez de reconnaître les ficelles et d’être un peu moins emballé. Et au contraire, si c’est votre première fois avec ce grand auteur italien, vous aurez la chance d’être novice et de tomber dans le panneau à coup sûr. Les deux options ont le mérite de vous faire passer au lecteur un moment plein de suspense malsain dans les quartiers sombres de Rome.

Forums: Tenebra Roma

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tenebra Roma".