Sauvons le Progrès
de Étienne Klein, Denis Lafay

critiqué par Colen8, le 31 octobre 2017
( - 76 ans)


La note:  étoiles
Formule incantatoire
Le titre est un résumé on ne peut plus concis de cet entretien mené face à un journaliste. Mais on y cherche en vain des propositions. Le progrès porté par les Lumières était une idée généreuse à plusieurs volets couvrant la connaissance, l’éducation, la justice sociale et bien entendu la science. Il a pendant un temps tenu une partie de ses promesses, l’égalité entre les hommes mise à part. Dorénavant il est insidieusement écarté du débat politique au nom du principe constitutionnel de précaution, les filières scientifiques de l’enseignement supérieur ont perdu leur attractivité au regard du public, le pire est à craindre des dommages irréversibles causés à la planète depuis la révolution industrielle. Ce « Sauvons le Progrès » s’apparente à une formule incantatoire un peu creuse.