Buck Danny Hors Série - tome 2 - Les oiseaux noirs 2/2
de Frédéric Zumbiehl (Scénario), Patrice Buendia (Dessin)

critiqué par Hervé28, le 28 octobre 2017
(Chartres - 48 ans)


La note:  étoiles
mission dans l'espace
Avec ce second tome, nous connaissons enfin le terme de cette aventure débutée par Charlier et poursuivie ici par Buendia et Zumbiehl.
Le scénario s'inscrit dans un contexte de fin de guerre froide, avec les suites du fameux projet "Stars Wars" imaginé par l'Administration Reagan, qui pour certains, amènera à la chute de l'URSS. Les auteurs développent dans cet opus un récit d'espionnage au détriment d'une aventure privilégiant les scènes et combats aériens (et c'est un peu dommage). Même le général soviétique Stanitsim prend ici les traits du général Ourumov, que l'on retrouve dans "Goldeneyes" (James Bond)
Je ne peux que regretter l'emploi abusif du terme "popov" à toutes les pages, pour désigner les soviétiques. Tout comme je trouve un peu regrettable que l'expression "John Doe" soit expliquée 2 fois (page 12 et page 25, sous forme d'un renvoi en bas de page)
Enfin, les auteurs ont eu par contre la bonne idée de faire revenir Slim Holder (qui était présent entre autres dans " le retour des tigres volants"), pour pallier l'absence de Tumbler retenu ailleurs...
Le récit est très dense et aussi très riche, avec tout un pan de l'histoire de l'aviation américaine que l'on découvre avec l'apparition de Clarence Johnson .
Côté dessin André Le Bras succède à Francis Bergèse. Même si j'ai trouvé les visages de nos héros un peu lisses, il s'en tire très bien avec un dessin classique et efficace. On a vu pire sur la série par le passé.
En résumé, un bon album qui ne se lit pas en 10 minutes et qui manque de combats aériens.