Origine de Dan Brown

Origine de Dan Brown
(ORIGIN)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Darkvador, le 17 octobre 2017 (Falck, Inscrit le 1 février 2012, 50 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 785ème position).
Visites : 721 

News religion , un Jésus martyr moderne et un drôle de Judas

Science et religion qui s'affrontent!
Dan Brown utilise toujours les mêmes ingrédients. Une histoire (encore une fois) qui se passe en moins d'une journée. 8 heures cette fois. Comme à son habitude Dan Brown nous livre son héros Robert Langdon dans une course poursuite avec cette fois la directrice du musée de Guggenheim de Bilbao qui est la fiancée du futur roi d'Espagne ni plus ni moins.
Encore une fois la religion , la science , les arts et la technologie vont servir à ce thriller plus ou moins réussi.
Encore une fois les sites vont servir de paysages à son roman. Là il s'agit du musée de Guggenheim , de la casa mila , la sagra familia, les villes de Bilbao et Barcelone et encore une fois en lisant on a envie d'aller y faire un tour. Contrat rempli.
Parlons de l'histoire. Cette fois ci un mégalomane milliardaire Edmond Kirsch ami de ce cher Langdon veut montrer au monde par le biais d'une conférence en direct sur le net et les télés du monde entier qu'il a trouvé les réponses aux questions : Qui sommes-nous et où allons-nous!
3 jours auparavant il avait prévenu les dirigeants religieux de ses trouvailles. Bien sûr ils ont très mal pris et bien sûr Kirsch se fera assassiner en plein direct. Là s'engage une course folle pour Langdon et Ambra (la directrice du musée) pour faire éclater la vérité celle que Kirsch allait divulguer.
Le bémol c'est que la grande découverte ben... on reste sur notre faim. Le méchant de l'histoire en ce qui me concerne ben... je l'ai vite découvert. 500 pages pour voir encore et encore Langdon courir de sites en sites pour soi-disant découvrir la révélation!!
Que faut-il comprendre de l'histoire : Le début d'une nouvelle religion ? Un Jésus Christ hyper moderne qui meurt en martyr? Un nouveau Judas ?
Toutefois l'histoire et l'écriture restent agréables , les lieux bien décrits, les amateurs de Dan Brown devraient apprécier, les autres qui ne l'ont pas encore lu et qui voudraient se laisser tenter vont également apprécier et se feront certainement surprendre par le dénouement.
Alors pourquoi Dan Brown devrait changer une recette qui gagne.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

De plus en plus nul.

1 étoiles

Critique de Le rat des champs (, Inscrit le 12 juillet 2005, 67 ans) - 14 novembre 2017

Il faudra que j'en parle à mon psychanalyste ou à mon curé: je déteste Dan Brown depuis ses débuts en ce qu'il pense être de la littérature, mais parfois, au bord de la piscine ou à un moment où je n'ai rien de mieux sous la main, je me plonge encore dedans, je m'en veux mais c'est plus fort que moi. Je n'ai jamais réussi à comprendre que ses précédents livres aient pu plaire à une bonne partie de la population, mais ce n'est pas à la lecture de celui-ci que mon opinion changera. Il est encore plus nul que les précédents...! Oui, oui, c'est possible.

Même si l'action démarre lentement, très lentement, on est plongé très rapidement dans une soupe d'incohérences, que je ne vais pas relever ici, les autres lecteurs l'ont déjà fait. On attend quand même une révélation finale qui se révèle, une fois dévoilée, d'une stupidité effarante. Sans vouloir faire du spoiler, disons que ça concerne, comme le suggère le titre que ce navrant pensum, les origines du monde, rien que ça. Einstein n'était sûr de rien, mais Dan Brown, lui a tout compris.

Ce qui me console, c'est que je ne l'ai pas acheté, un ami me l'a prêté.

Le filon s'est épuisé

4 étoiles

Critique de Bernard2 (ARAMITS, Inscrit le 13 mai 2004, 68 ans) - 13 novembre 2017

Dan Brown n'a pas su confirmer les recettes qui ont fait son succès. Les titres qui ont suivi le Da Vinci Code ont plus ou moins déçu. Et ce livre est carrément un échec. Où sont les chapitres courts, qui se terminent par un paragraphe plein de suspense, et qui font que l'on veut vite lire le chapitre suivant, puis le suivant encore ? Ici, on tourne en rond. Les cent cinquante premières pages nous promettent une révélation qui va changer la face du monde... et chaque chapitre ressemble au précédent sans que rien ne change.
Puis l'histoire prend une direction tellement invraisemblable qu'il est impossible d'y adhérer. Un super ordinateur comme, espérons-le, on n'en verra jamais, prend en mains (si l'on peut dire) toutes les opérations.
Et on attend toujours cette révélation incroyable. Elle arrive enfin. C'est un pétard mouillé. Aucune originalité. Non, décidément, ça ne va pas changer la face du monde.
Tout ça pour ça. Il est temps que Robert Langdon prenne sa retraite...

"Origine" de Dan Brown : bis repetita

7 étoiles

Critique de Lettres it be (, Inscrit le 7 mai 2017, 23 ans) - 28 octobre 2017

Le retour de Dan Brown dans les librairies est, à chaque fois et depuis le Da Vinci code, un véritable événement, un raz-de-marée. Le romancier américain a véritablement réussi à imposer sa patte, son style, toujours entre thriller, roman historique et course aux énigmes mystico-religieuses, avec, à chaque fois au centre de l'histoire, le professeur Robert Langdon, que l'on ne présente plus. Pour ce retour à l'Origine, Dan Brown nous emmène en Espagne où un savant (un peu) fou s'apprête à révéler une découverte qui devrait changer la face du monde. Rien que ça.

A noter que ce livre s'annonce également comme le dernier tome de la pentalogie souhaitée par Dan Brown. Faut-il s'attendre à un suspense insoutenable qui va nous mener doucement vers la fin des aventures de Langdon ? Bis repetita ou coup de fouet dans l'oeuvre de Dan Brown pour terminer cette série ? Lettres it be a percé le mystère pour vous.


# La bande-annonce
Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à la conférence d'un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.

La cérémonie s'annonce historique car Kirsch s’apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent une réponse aux questions fondamentales sur l'origine et le futur de l’humanité. Mais la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d'être perdues à jamais. Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s'envole pour Barcelone en compagnie d'Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d'un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de Kirsch.

Mêlant avec bonheur codes, histoire, science, religion et art, Dan Brown nous offre avec Origine son roman le plus ambitieux et le plus étonnant.


# L’avis de Lettres it be
Bilbao, Barcelone, le musée Guggenheim, la couronne royale ibérique ... Définitivement, le dernier Dan Brown se lit à l'heure espagnole. Un cadre inédit dans l'oeuvre de l'américain qui avait pris l'habitude, jusqu'alors, de diriger ses livres plutôt vers le Vatican et les sphères papales ou encore la France et les Etats-Unis. De quoi mêler, pour le plus grand plaisir du lecteur, des thématiques terriblement d'actualité à une énième enquête de Robert Langdon auquel on parvient difficilement à imaginer un autre visage que celui de Tom Hanks (cf. : les films adaptés de l'oeuvre de Brown). A noter en passant les critiques acerbes faites à l'encontre du dernier Dan Brown dans les médias espagnols, ces derniers reprochant une vision en "carton-pâte" de l'Espagne.
Sur la forme, c'est vachement sympa. Et sur le fond, ça donne quoi ?

fade

7 étoiles

Critique de Nimajneb (, Inscrit le 24 octobre 2017, 38 ans) - 24 octobre 2017

Beaucoup moins consistant que les romans précédents, néanmoins "agréable".

Forums: Origine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Origine".