La tendresse attendra de Matthieu Simard

La tendresse attendra de Matthieu Simard

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Libris québécis, le 16 octobre 2017 (Montréal, Inscrit(e) le 22 novembre 2002, 75 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 188 

L'Échec amoureux

Matthieu Simard est loin d’être un bon écrivain, mais il le deviendra. Pourtant les lecteurs courent après ses livres, y compris votre humble serviteur. Je ne rate jamais sa dernière œuvre publiée. Qu’est-ce qui attire le lectorat ?

Son héros est l’alter ego de l’auteur. Un hypersensible dont les amours tournent au vinaigre. Un amoureux fou qui se fait montrer la porte de sortie, voire la porte de l’enfer. Il n’est pas le genre d’homme à se vanter de pogner (à plaire) des filles en un clin d’œil. Ses relations sont difficiles et aucunement pérennes. La situation le perturbe au point de ne pas s’en remettre. Le mal d’amour le fait atrocement souffrir. Les lecteurs masculins se reconnaîtront en lui. Dans leur for intérieur, ils savent fort bien qu’ils ne sont pas les Don Juans qu’ils prétendent être aux yeux de leurs pairs.

Dans ce roman, l’amante du jeune auteur l’accuse d’être un routinier. Pour lui plaire, il délaisse la plume pour le wrench (clé anglaise) en se faisant embaucher par Phil Faulkner, propriétaire d’une soi-disant plomberie située devant l’appartement de la bien-aimée. La jalousie ne le ronge pas, mais il ne veut pas perdre de vue celle qu’il aime toujours. L’auteur recyclé en plombier ne parvient pas à faire le deuil de cet amour mort même s’il est très occupé. Comme l’exige son éditeur, Il participe à contrecœur aux salons du livre où il rencontre des gens aucunement intéressés à son œuvre. En plus, il écrit des fiches pour établir le profil de clients qui recourent à une agence de rencontres afin de dénicher l’âme sœur. Une agence qui opère légalement, mais clandestinement dans l’arrière-boutique de Phil Faulkner.

Cette trame est abracadabrante. Elle repose sur un fond réaliste teinté par une absurdité jouissive. L’invraisemblance promue au rang de qualité romanesque. Quoique la douleur occupe toute l’œuvre, elle ne baigne pas dans la morosité. Le héros a suffisamment le sens de la dérision pour se maintenir à flot. De l’amour, on n’en meurt pas. Peut-être que oui, peut-être que non. Le dénouement tranche la question.

C’est beau. Le héros a l’âme à la tendresse, mais il l’attend désespérément, d’où le magnifique titre. Le tout est soutenu par une écriture simple et galvanisante. C’est intéressant à lire bien que ce soit une histoire fantaisiste, mais sympathique qui sort des ornières narratives habituelles de l’échec amoureux.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La tendresse attendra

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La tendresse attendra".