Yoko Tsuno, tome 17 : Le matin du monde
de Roger Leloup

critiqué par Kabuto, le 1 octobre 2017
(Craponne - 57 ans)


La note:  étoiles
La danseuse
Après un voyage d’études dans le passé, Monya a quelques problèmes avec des évènements qu’elle a déclenchés malencontreusement. Elle demande donc son aide à Yoko et ses amis pour rétablir l’ordre dans le cours du temps. Nous voilà donc parti pour un voyage dans l’Indonésie de 1350. Petite remarque, la jeune électronicienne est accompagnée d’une petite fille que je ne connais pas encore. Mince ! C’est l’inconvénient de ne pas lire les tomes dans l’ordre mais passons, je comblerai mes lacunes plus tard. Comme toujours, Leloup nous fait vivre une aventure trépidante où Yoko prendra tous les risques pour sauver ses amis mais aussi une jeune danseuse balinaise. J’adore !