Là où se cache le Mal
de Christelle Colpaert Soufflet

critiqué par Ayor, le 27 septembre 2017
( - 45 ans)


La note:  étoiles
Simple mais efficace
Voici un roman très court, que l’on peut lire d’une traite tant le scénario est certes simple mais assez accrocheur.
Le style est vif, les dialogues nombreux et dynamiques, et même si l’on voit venir de loin la fin, l’ambiance malsaine et plutôt glauque entraine le lecteur page après page dans les méandres de la vengeance au sein d’une famille de fermiers dégénérés.

Les personnages ont un profil assez simple, l’intérêt étant essentiellement ailleurs, comme par exemple la descente aux enfers de cet avocat, à la vie apparemment bien rangée, mais incapable de lutter contre ses bas instincts induits par des forces contre lesquelles il ne peut lutter.

Intéressant même si cela manque d'originalité. L'œuvre aurait mérité un peu plus de développement.