L'Art déco
de Victoria Charles

critiqué par Koolasuchus, le 18 septembre 2017
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
Choix éditorial discutable...
Né au lendemain de la Première Guerre mondiale, l'Art Déco fut un style particulièrement florissant durant les années 1920 et 1930. Rompant avec les courbes et l'abondance de motifs de l'Art Nouveau, l'Art Déco se caractérise par ses lignes droite, ses formes épurées et ses emprunts au mouvement cubiste dans la réalisation de ses décors. Inspirant tout aussi bien l'architecture que le mobilier ou la joaillerie, l'Art Déco a laissé pour témoins de nombreux bâtiments d'exception tels que l'Empire State Building à New York ou bien encore le Palais de la Porte Dorée à Paris.

L'Art Déco est un style que j'apprécie beaucoup, il n'est cependant pas toujours facile de trouver des livres sur ce sujet, j'ai donc été ravi de trouver celui-ci dans une librairie et à prix correct. Malheureusement à la lecture je me suis vite rendu compte que le titre était un peu mensonger. En effet dans ce livre on ne parle que de l'exposition internationale des Arts Décoratifs de 1925 qui eu lieu à Paris et qui marqua le véritable essor de l'Art Déco, ce qui n'est pas du tout indiqué sur la quatrième de couverture. Nous n'avons donc droit qu'à une très longue description des différents pavillons de l'exposition et de leur mobilier, moi qui m'attendais à un livre sur tout le mouvement Art Déco, cela m'a donc un peu déçu. Les photographies par contre couvrent une période plus vaste et correspondent plus à ce à quoi je m'attendais, mais en contrepartie elles ont très peu de rapport avec le texte car à part pour quelques-unes, les illustrations ne concernent pas du tout l'exposition internationale. On a donc d'un côté un texte qui parle d'une chose et de l'autre une image qui en illustre une autre.

Le texte n'est pas inintéressant, loin de là, et les photographies offrent un très beau panorama du style Art Déco mais il est toutefois difficile de ne pas se sentir un peu floué par ce livre qui ne tient malheureusement pas ses promesses. Je le garderai tout de même dans ma bibliothèque car cela reste un bel ouvrage, mais je m'attendais à mieux, tant pis...