Les grandes affaires criminelles de l'Aisne
de Bruno Dehaye

critiqué par Ayor, le 15 septembre 2017
( - 45 ans)


La note:  étoiles
Que de crimes dans un seul département...
Ce livre retrace quelques affaires criminelles, parmi les plus retentissantes, du département de l’Aisne de 1870 à 1968.
C’est globalement intéressant même si pour la plupart elles se ressemblent. L’accent est mis sur l’efficacité de la police et de la gendarmerie, ne perdant que peu de temps en paperasses, et collectant les indices le plus rapidement possible afin de confondre les assassins. On s’aperçoit également que les mobiles étaient pour la plupart motivés par le vol, et que beaucoup de criminels de l’époque manquaient, bien heureusement, de discernement, laissant traîner derrière eux des indices énormes.

L’auteur décrit également la bataille acharnée entre les opposants et les partisans de la peine de mort, les différents recours, la grâce présidentielle et la mise en place bien huilée de la guillotine.

Ce qui choque tout de même, c’est d’imaginer le nombre impressionnant d’affaires criminelles à l’échelle nationale quand l’on découvre déjà celles d’un département.