E= mc2 : l'équation de tous les possibles
de Christophe Galfard

critiqué par Colen8, le 10 septembre 2017
( - 77 ans)


La note:  étoiles
Résultat d’une puissante expérience de pensée
Après les mythes des origines, après la philosophie, les religions, l’explication rationnelle du monde par Newton est arrivé Einstein. Alors obscur fonctionnaire au bureau des brevets à Berne, deux articles publiés en 1905 l’ont propulsé au sommet de la hiérarchie scientifique. La seule force de sa pensée a chamboulé un socle de théories que l’on avait cru acquis, et pourtant. La réalité n’avait plus rien à voir avec nos perceptions sensorielles. Masse et énergie étaient devenues interchangeables, espace et temps avaient cessé d’être indépendants. Christophe Galfard est ce docteur en physique théorique ancien thésard de Stephen Hawking à l’université de Cambridge devenu écrivain à succès. Son court récit est un moyen donné au profane d’apprivoiser le champ scientifique ouvert au siècle dernier qui a conduit tout droit ne l’oublions pas à la révolution numérique. Des mots simples, des phrases rythmées, une mise en page légère, un soupçon de suspense, on le lit comme de la prose poétique où tout serait dit.
Son site donne le programme de ses prochaines interventions grand public : http://www.christophegalfard.fr/