Tom Poulton
de Jamie Maclean

critiqué par Hervé28, le 1 septembre 2017
(Chartres - 48 ans)


La note:  étoiles
une oeuvre méconnue mais remarquable
En 1990, Beecher Moore, un homme d'affaire, vendit une grande part de sa collection de littérature érotique à un bibliophile collectionneur d'objets rares. Cette collection comprenait de nombreux dessins érotiques éminemment explicites, datant de 1948 à 1963, et réalisés par un artiste presque oublié Thomas Leyceser Poulton, né en 1897 et mort en 1963.

Son œuvre érotique est remarquable.et ses carnets de croquis présents dans cet ouvrage méritent toute votre attention.
Les thèmes abordés sont assez récurrents:
- l’exhibitionnisme
- les lesbiennes
- les étudiantes
- les couples
- les cocus
- le Harem
- l'orgie.

Les dessins au fusain de Poulton, dans un contexte de l'affaire Profumo, ont certes pu choquer l'Angleterre de ces années, marquées pourtant par une liberté sexuelle, mais ces esquisses sont tout à fait remarquables et ont toutes un point commun: elles illustrent une sexualité joyeuse,débridée et sans tabou.
Cet ouvrage, à ne pas mettre en toutes les mains, est un des plus beaux livres que je connaisse sur l'érotisme , et qui mérite d'être feuilleté voire regardé comme un livre d'art.
Un must dans le genre.
Retenez le nom de Tom Poulton, si vous tombez sur un de ses ouvrages, ou une compilation de ses dessins, n'hésitez pas, jetez-y un coup d’œil, cela vaut le coup.