Antarès, Tome 6
de Léo

critiqué par Kabuto, le 31 août 2017
(Craponne - 57 ans)


La note:  étoiles
C'est vraiment la fin ?
Même si je suis totalement fan du travail de Leo, je trouve qu’il n’est pas très doué pour conclure ses formidables récits. À chaque fois, je suis un peu frustré car il me manque des réponses. J’aurais aimé en apprendre plus sur l’étrange Mantrisse, sur la planète de Sven, sur l’avenir de lynn et il me reste comme un léger goût d’inachevé. Peut-être que l’auteur en garde un peu sous le coude pour un cycle suivant ? En tout cas je l’espère ! Ce sixième album est rempli d’évènements surprenants et riche en émotions pour le plus grand plaisir du lecteur et même si je suis un peu déçu par cette fin trop rapide, j’ai une fois de plus adoré le voyage vers Antarès offert par Leo.